Connect with us

En continu

Ali Laskri : “Le FFS a rejeté les simulacres de dialogue initiés par les tenants du pouvoir”

Avatar

Published

on

Crédit photo: DR | Ali Laskri président du FFS

Le coordinateur de l’instance présidentielle du FFS, Ali Laskri, a qualifié, lors d’une conférence animée mercredi depuis Constantine, les initiatives du pouvoir pour une sortie de crise, des simulacres de dialogue initié contre la volonté populaire, contre les attentes réelles et légitimes du mouvement révolutionnaire pacifiques et contre toute éthique politique de dialogue, inclusif, sincère et sans préalables”.

 

Pour Ali Laskri, «Les décideurs de ce pays s’affairent à exécuter leur propre feuille de route. D’apparence, elle s’articule sur l’impératif de se conformer à un ordre constitutionnel obsolète et dépassé, mais au fond elle s’ingénie à perpétuer un autre coup de force électoral et à opérer une alternance clanique sur les vestiges de l’ancien régime».

“Conscient de la gravité et de la complexité de la situation du pays, mais surtout du rôle politique et historique qui lui incombe, le FFS a pris l’initiative, avec d’autres forces politiques et sociales, d’aller à une conférence nationale de concertation et de dialogue ; la rencontre des forces démocratiques a abouti à un pacte politique pour une véritable transition démocratique”, a fait savoir le plus vieux parti.

Revenant sur la finalité de cette transition que, rappelle-t-il à plusieurs reprises, le régime en place rejette, le leader du FFS estime qu’en«proposant une transition à travers un processus constituant souverain, les partis, les organisateurs et les personnalités, qui ont signé le pacte pour une véritable transition démocratique, ouvrent la seule perspective possible pour donner la parole au peuple afin qu’il puisse choisir démocratiquement la forme et le contenu des institutions qu’il souhaite mettre en place, et rejettent toutes tentatives d’imposer une élection présidentielle qui vise à sauver le régime en place”.

Pour le parti, “C’est la condition pour garantir les libertés fondamentales, une justice indépendante, les droits socioéconomiques et consacrer l’alternance démocratique à tous les niveaux».

Pour le coordinateur, face à un pouvoir aphasique qui refuse de répondre aux aspirations du peuple, il serait impératif de définir “les contours et le contenu de la transition dans un pacte politique consensuel entre les forces politiques et sociales».

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR