Connect with us

Politique

Ali Ghediri : la demande de liberté provisoire rejetée

Feriel Bouaziz

Published

on

© INTERLIGNES MEDIA | Le général en retraite, candidat à la candidature pour la présidentielle, Ali Ghediri

La chambre d’accusation près la cour d’Alger a procédé ce dimanche 21 février au renvoi du dossier du général à la retraite, Ali Ghediri, devant le tribunal criminel de Dar El Beida après le rejet de la demande de liberté provisoire, a-t-on appris auprès de son avocate Me Nabila Slimi.

La chambre d’accusation près la cour d’Alger qui a examiné le dossier de Ali Ghediri le 7 février passé a rendu sa décision aujourd’hui. Le juge d’instruction a décidé de renvoyer le dossier de l’accusé devant le tribunal criminel de Dar El Beida pour la programmation d’un procès après la cassation acceptée par la cour suprême.

Le génétal à la retraitea été acquitté de l’accusation de “complicité pour une trahison“, mais reste poursuivi par l’article 75 du code pénal, pour “participation à l’atteinte au moral de l’armée pour nuire à la défense nationale“, raison pour laquelle, son dossier est renvoyé devant le tribunal criminel.

Demande de remise en liberté provisoire rejetée

Par ailleurs, la chambre d’accusation de la Cour d’Alger a également rejeté ce dimanche 21 février, la demande de remise en liberté provisoire du général à la retraite, Ali Ghediri, introduite par ses avocats, nous informe Me Slimi.

Pour rappel, Ali Ghediri, a été placé en juin 2019 en détention provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Dar el-Beida.

Depuis la prison de Koléa, le général à la retraite n’a cessé de clamer son innocence, et ce, par le biais de lettres à travers lesquelles il qualifie sa détention de “confinement politique“.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR