En continu

Ali Benfils : “l’impératif du dialogue est une conviction que tout le monde partage”

Published

on

Le président de Talaie El Hourriet, Ali Benfils, a réagi, hier mercredi , au discours du chef de l’Etat par intérim, Abdelakder Bensalah. L’ancien chef du gouvernement a estimé que “l’impératif du dialogue est une conviction que tout le monde partage et nul ne doute de sa nécessité extrême et de son caractère d’urgence face à la crise que vit le pays”. 

 

Hier, dans son discours dont la finalité est d’établir “les consensus nécessaires” pour “la tenue d’une élection présidentielle répondant aux conditions d’objectivité, d’impartialité et de transparence”, Abdelkader Bensalah a insisté sur l’option du dialogue pour préparer le prochain scrutin, dans lequel “ni les autorités politiques ni l’institution militaire ne seront partie prenante”

“Le processus de dialogue sera conduit et mené en toute liberté et en toute transparence par des personnalités nationales, crédibles, indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale », a-t-il soutenu indiquant que “l’État dans toutes ses composantes, y compris l’institution militaire, ne sera pas partie prenante à ce dialogue et observera la plus stricte neutralité tout au long du déroulement de ce processus”, afin d’éviter, selon lui, toute interprétation et de dissiper tout malentendu”.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile