Suivez-nous

Société

Algérie Poste: les primes “versées dès juillet 2021”

Publié

le

La Direction générale d’Algérie Poste a annoncé hier, samedi 17 avril, après une réunion tenue à son siège, que les primes de rendement individuel (PRI) et les primes de rendement collectif (PRC), “seront versées à compter du mois de juillet 2021”, et ce après l’activation du système d’évaluation.

La Direction générale d’Algérie Poste, “porte à la connaissance de l’ensemble de ses employés qu’une réunion a été tenue, sous la présidence de la Directrice générale, entre les cadres de l’entreprise et les membres de la Commission nationale de préparation de la Conférence nationale électorale du syndicat de l’entreprise pour examiner et débattre des revendications socioprofessionnelles“, annonce le document qui rapporte que, “les primes de rendement individuel (PRI) et les primes de rendement collectif (PRC) seront versées avec un taux maximal de 40% à compter du mois de juillet 2021, et ce après l’activation du système d’évaluation”. Le versement sera ainsi réparti comme suit :

– 25% du salaire de base pour la Prime de rendement individuel (PRI), sen fonction de l’évaluation individuelle.

– 15% du salaire de base pour la Prime de rendement collectif (PRC), selon les résultats de l’effort collectif.

Par ailleurs, la Direction générale d’Algérie Poste informe également ses employés qu’ils bénéficieront de “deux jours de repos par semaine après le mois sacré de Ramdhan“, et ce, en fonction d’un programme prévu à cet effet qui “garantira la continuité du service postal“, rassure-t-ils.

Cette dernière prévoit également la “régulation” du statut de ses postiers faisant une autre fonction que celle prévue dans leur décision de nomination,“avant la date du 30 mai” , précise le communiqué.

S’agissant du règlement intérieur relatif aux cas de suspension conservatoire, l’entreprise a prévu à cet effet d’“oeuvrer à la clarification des modalités d’application de l’article 104” dans le but de “garantir la protection du travailleur contre les suspensions arbitraires” , et procéder ainsi à la revue de “tous les cas soulevés dans un délai n’excédant pas trois (03) mois”.

Pour rappel, des employés d’Algérie poste ont entamé le 12 avril une grève illimité afin de réclamer la satisfaction des revendications liées entres autres à la prime d’intéressement, dont “une partie a été versée au début du mois sacré”, informe la directrice générale Baya Hanoufi qui souligne en sus que le reste sera versée “après approbation du bilan annuel 2020 par le Conseil d’administration“.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR