Suivez-nous

Politique

Alger noire de monde en ce jour de vote

Une véritable marrée humaine a déferlé sur les rues d’Alger en ce 12 décembre, jour de vote, pour manifester contre l’élection présidentielle. Les algérois, excédés par la tournure que prennent les événements, ont décidé d’investir massivement la rue pour manifester leur refus de “la farce”.

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | La Grande poste noire de monde

Les manifestants affluent de partout et convergent vers le Centre d’alger en scandant des slogans anti-élection “makach intikhabat m3a el Issabat“. La place Maurice Audin est bondée de monde, les manifestants entonnent le slogan “hna ouled Amirouche marche arrière ma newalouch” (nous sommes les fils d’Amirouche, on ne fera pas machine arrière).

Malgré le bras de fer engagé avec le dispositif de sécurité, déployé en nombre important pour dissuader et empêcher les manifestants de se rassembler en les isolant dans les ruelles avoisinant les grandes artères, les protestataires ont réussi finalement, après plusieurs tentatives, a s’imposer et se ré-approprier les grandes places de la Capitale, en forçant les cordons de police. A souligner que les forces de l’ordre ont usé d’une violence inouïe et que des informations font état de plusieurs blessés dans les rangs des manifestants, ainsi qu’un nombre important d’arrestations.

Les manifestants continuent de rallier les grandes rues de la capitale pour apporter leur voix à ceux présents déjà sur les lieux exprimant leur ras le bol face à ce qui se passe sous leurs yeux.

La Grande poste est noire de monde, les manifestants expriment à haute voix leur refus de l’élection présidentielle. Ces scènes rappellent les premières manifestations du Hirak enclenché le 22 février.

Politique

Nouvelles nominations à la Présidence de la République

Avatar

Publié

le

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, par décret présidentiel, à des nouvelles nominations à la Présidence de la république.

Ainsi, Boualem Boualem a été nommé nouveau Conseiller auprès du Président de la République, chargé des affaires juridiques et judiciaires conformément au décret présidentielle signé le 20 janvier 2020 et publié au dernier Journal Officiel.

“M. Boualem BOUALEM est nommé conseiller auprès du Président de la République, chargé des affaires juridiques et judiciaires”, est-il écrit au JO.

Par ailleurs, Abdelouahab Boukrouh a été nommé, par décret présidentiel signé le 9 janvier, chargé de mission à la Présidence de la République.

“Par décret présidentiel du 13 Joumada El Oula 1441 correspondant au 9 janvier 2020, M. Abdelouahab Boukrouh est nommé chargé de mission à la Présidence de la République”, lit-on au dernier JO.

Lire la suite

Politique

Abdelmadjid Tebboune s’engage à régler les revendications des retraités de l’armée

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Abdelmadjid Tebboune en visite au ministère de la Défense nationale

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a effectué aujourd’hui, mardi 28 janvier, une visite au siège du ministère de la Défense nationale. Chef suprême des Forces armées et ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune a présidé une séance de travail à laquelle ont assisté les principaux responsables de l’Armée.

Dans sa quête de dialogue et d’une sortie de la crise à laquelle fait face le pays depuis bientôt un an, le chef de l’Etat a affirmé que « les revendications des retraités et des blessés de l’armée seront prises en charge pour fermer ce dossier définitivement », dans son discours prononcé à partir des Tagarins.

Véritable casse-tête auquel ont fait face les gouvernements précédents, le cas des retraités de l’Armée n’a pu connaître de solutions concrètes à ses revendications, sociales majoritairement.

Le nouveau locataire d’El-Mouradia, s’est engagé à régler définitivement ce dossier. Est-ce la fin du calvaire de cette frange de la société ?    

Lire la suite

Politique

Le décret de nomination de Saïd Chengriha comme chef d’état-major par intérim, publié au JO

Avatar

Publié

le

© DR | Le général-major Saïd Chengriha nommé en qualité de chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim

Le décret présidentiel signé le 9 janvier portant nomination du général-major Saïd Chengriha au poste de chef d’état-major par intérim de l’Armée nationale populaire (ANP) a été publiée ce mardi au dernier Journal officiel.

“Par décret présidentiel du 13 Joumada El Oula 1441 correspondant au 9 janvier 2020, le Général-major : Saïd Chengriha, commandant des forces terrestres, est chargé d’assurer, à compter du 23 décembre 2019, l’intérim de Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire“, est-il écrit.

Le décret mentionne que “l’intérim n’exclut pas le plein exercice des prérogatives de la fonction de Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire”.

Lire la suite

Tendances