Connect with us

Economie

Alger: lancement des travaux de réalisation de deux autoroutes pour « désengorger le trafic routier »

Published

on

© DR | Lancement des travaux de réalisation de deux autoroutes dans les communes d'El Achour et Bir Mourad Rais (Alger)

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamel Nasri a donné jeudi 6 mai à Alger l’accord pour le lancement des travaux de réalisation de deux autoroutes à l’ouest du pays, permettant de « désengorger le trafic routier » dans la capitale.

En présence de la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Houyam Benfriha et du wali d’Alger, Youcef Chorfa, les deux projets dont les travaux ont débuté concerneront les deux communes d’El Achour et de Bir Mourad Rais.

Selon l’APS, les deux projets routiers susmentionnés sont estimés à 9 milliards de dinars, et s’inscrivent ainsi dans l’optique de déboucher le trafic routier dans la capitale.

S’agissant du premier projet, celui-ci concernera une autoroute de 10 km joignant le Complexe sportif du 5 juillet et Khraicia, afin d’éviter le passage de trois grande villes, à savoir: El Achour, Draria et Baba Hassen. Ledit projet s’étalera sur une durée de 24 mois de réalisation, et permettra ainsi de « désengorger le trafic routier« , a affirmé le directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger, Abderrahmane Rahmani.

Pour ce qui est du second projet routier, celui-ci s’agira d’une autoroute conduisant vers la gare multimodale de Bir Mouard Rais, qui permettra indique la même source de « fluidifier davantage » le trafic routier, en particulier au niveau de l’insertion près de la gare. De plus, le projet de réalisation de cette nouvelle autoroute mettra à disposition deux trémies qui mèneront vers la gare routière.

Par ailleurs, certains projets routiers visant à fluidifier les routes d’Alger, font face à des embûches, notamment en matière d’exportation et de transfert des Voiries et Réseaux Divers (VRD), regrette M. Rahmani.

De son côté, le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamel Nasri a certifié que les deux projets routiers précités, permettront de déboucher « graduellement » la ville d’Alger, et pour en bénéficier « 60 % de ce plan (autoroute NDLR) » doit être effectué, précise le responsable.

Continue Reading
Advertisement
Comments