Connect with us

Politique

Air Algérie: rapatriement des étrangers bloqués en Algérie

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Les avions d’Air Algérie mobilisés dans l’opération de rapatriement des algériens bloqués à l’étranger en raison de la fermeture des frontières comme mesure préventive contre le coronavirus serviront aussi à rapatrier les étrangers bloqués en Algérie.

L’information rapporté par l’agence de presse APS a été donnée par le porte-parole de la compagnie nationale, Amine Andalousi.

Selon le responsable un programme de rapatriement a été établi en faveur des ressortissants, des résidents et des détenteurs de visa type D pour l’espace Schengen qui sont restés bloqués en Algérie suite à la fermeture des frontières, en mars, en vue d’endiguer la propagation du coronavirus.

En effet, six destinations internationales ont été prévues au départ d’Alger du 23 au 26 juillet à savoir Alger-Rome le 23 juillet, Alger-Bruxelles le 24 juillet, Alger-Frankfurt le 24 juillet, Alger-Mascate (Amman) le 25 juillet, Alger-Doha (Qatar) le 25 juillet et Alger-Le Caire le 26 juillet, précise Amine. Andaloussi

Une fois arrivés dans ces villes, ces mêmes vols rapatrieront un nombre de ressortissants algériens qui sont restés bloqués la-bas.

Pour rappel, l’Algérie a ordonné, en mars dernier, la suspension de toutes les liaisons aériennes et maritimes ainsi que la fermeture des frontières en vue d’endiguer la propagation du coronavirus. Depuis, des milliers d’algériens sont restés bloqués à l’étranger.

Une opération de rapatriement a été lancée en début de cette semaine par le gouvernement et plus de 1.100 ressortissants algériens bloqués en France et en Arabie saoudite ont été rapatriés depuis lundi tandis que l’opération se poursuit pour rapatriés le restant des algériens bloqués dans d’autres pays.

Avec APS.

Politique

Levée d’immunité parlementaire: Abdelaziz Rahabi soutient Mohcine Belabbes

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

L’ancien ministre et diplomate, Abdelaziz Rahabi, a exprimé, mercredi, son soutien et solidarité avec le président du RCD, Mohcine Belabbbes, qui fait l’objet d’une procédure de levée d’immunité parlementaire.

Via une publication diffusée sur sa page Facebook, Abdelaziz Rahabi a révélé avoir rendu visite à Mohcine Belabbes pour lui exprimer sa “solidarité” et son “soutien”. La visite a été faite avec le président de l’Union Des Forces Démocratiques et sociales (UFDS), Nordine Bahbouh. Les deux ont fait part de leur “réprobation de l’instrumentalisation politique de la Justice” contre Mohcine Belabas et son parti.

“Nous avons réitéré notre conviction que les Partis politiques , doivent au delà de leurs divergences ou de leur accord avec les politiques de l’Etat , représenter l’interlocuteur privilégié pour un dialogue national global et inclusif”, a-t-il écrit sur Facebook.

“Notre pays traverse une phase difficile qui requiert plus que jamais le sens du compromis et des mesures d’apaisement indispensables à toute dynamique de recherche d’un consensus national”, a-t-il ajouté.

Le ministre de la Justice a demandé jeudi dernier la levée de l’immunité parlementaire du Président du RCD Mohcine Belabbas.

“Je n’ai pas encore les détails. J’ai appris cette affaire sur les réseaux sociaux. Je suppose qu’elle concerne le même dossier pour lequel j’ai été convoqué en été dernier par la gendarmerie nationale”, a réagi le chef de parti le 30 septembre lors de la réunion du conseil national du RCD.

Notons que la convocation de la Gendarmerie entre dans le cadre d’une enquête sur le décès d’un ressortissant marocain sur le chantier personnel de Mohcine Belabbas.

Notons, par ailleurs, que le concerné n’a pas répondu à la convocation de la Commission des affaires juridique de l’APN qui s’est réuni mercredi pour examiner la demande du ministre de la Justice.

Continue Reading

Politique

Tebboune reçoit un appel de Faiz Serradj

Feriel Bouaziz

Published

on


M. Abdelmadjid Tebboune a reçu, mercredi soir, un appel téléphonique du président du conseil présidentiel du Gouvernement d’entente nationale (GNA), M. Faiz Serradj. A l’issue de cet appel Tebboune a répondu favorablement concernant une aide “urgente” visant à réparer une panne dans la centrale électrique alimentant Tripoli.

“Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a reçu, mercredi soir, un appel téléphonique de son frère Faïz Serradj, président du Conseil présidentiel du Gouvernement d’entente nationale (GNA) de l’Etat libyen frère, avec lequel il a évoqué les derniers développements de la crise libyenne”, lit-on dans le communiqué.

“Lors de cet entretien téléphonique, le Président de la République a répondu favorablement à la demande de M. Faïz Serradj concernant une aide urgente visant à réparer une panne dans la centrale électrique alimentant Tripoli. A ce titre, le Président de la République a instruit le ministre de l’énergie à l’effet de dépêcher, demain jeudi, une équipe technique de la société algérienne de l’électricité et du gaz (Sonelgaz), dans la capitale de ce pays frère”, précise la même source. 

Continue Reading

Politique

Tebboune désigne El Hachemi Djaâboub nouveau ministre du Travail

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | El Hachemi Djaâboub nouveau ministre du Travail

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a nommé ce mercredi 30 septembre El Hachemi Djaâboub au poste de ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, indique un communiqué de la présidence de la République.

“Conformément à l’article 93 de la Constitution, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a nommé, après consultation du Premier ministre, M. El Hachemi Djaaboub, au poste de ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale”, précise le communiqué.

El Hachemi Djaâboub, cadre du parti islamiste MSP, fait son retour au gouvernement. Il remplace Ahmed Chaouki Fouad Achek Youcef, qui a été écarté du gouvernement le 29 juillet dernier par le président Tebboune qui avait désigné la ministre de la Solidarité nationale Kaouther Krikou pour assurer l’intérim du département du Travail.

Pour rappel, El Hachemi Djaâboub avait occupé le poste de ministre du Commerce et de l’industrie sous le règne du président déchu, Abdelaziz Bouteflika.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR