Connect with us

Economie

Aigle Azur disparaîtra faute de repreneur “crédible”

Espoir brisé pour Aigle Azur et ses 1.150 salariés: aucune offre de reprise n’a été retenue pour la compagnie aérienne spécialiste de l’Algérie, qui va cesser son activité vendredi soir, a annoncé le tribunal de commerce d’Evry.

Avatar

Published

on

Des employés de la compagnie aérienne Aigle Azur avaient manifesté le 9 septembre 2019 devant le ministère des Transports à Paris
© AFP | Des employés de la compagnie aérienne Aigle Azur avaient manifesté le 9 septembre 2019 devant le ministère des Transports à Paris

“On avait espéré jusqu’au bout que quelque chose se passe”, a regretté Bruno Forey, de la CFDT, le premier syndicat de la compagnie. “Il semblerait que l’on veuille que le transport aérien français soit axé uniquement autour d’Air France”, a-t-il lancé, disant éprouver “une profonde déception”.

De son côté, la présidente du tribunal de commerce Sonia Arrouas a regretté dans un communiqué une décision “difficile”, car “tout avait été mis en œuvre pour sauver les salariés”. “La fin de la poursuite d’activité aura lieu ce soir, vendredi 27 septembre à minuit”, a-t-elle ajouté.

Concrètement, “la liquidatrice a 21 jours pour licencier tout le monde”, explique Bruno Forey. “C’est la durée légale. Il n’y a pas de plan de sauvegarde de l’emploi, donc tout le monde est licencié au minimum légal. On va pointer à Pôle emploi dans 21 jours”.

Aigle Azur, spécialisée dans les liaisons avec l’Algérie et la desserte du bassin méditerranéen, emploie quelque 1.150 personnes, dont 800 en France et 350 en Algérie.

“Désistements” et “absences d’offres concrètes”

La compagnie, dont les 11 avions ne volent plus depuis le 7 septembre, avait été placée en liquidation judiciaire le 16 septembre avec poursuite d’activité jusqu’à ce vendredi pour laisser aux repreneurs le temps d’améliorer leurs offres de reprise.

Mais finalement, “aucune solution pérenne n’a été proposée par les candidats repreneurs”, a expliqué Mme Arrouas, déplorant “les désistements ou les absences d’offres concrètes, l’absence de moyens financiers des candidats crédibles”, “l’indétermination de la provenance des fonds” ou encore “l’irrecevabilité de certaines propositions”.

Le secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, qui a promis aux salariés “un accompagnement particulier (…) afin d’assurer un retour plus rapide à l’emploi”, a réagi en assurant que “tout avait été mis en œuvre pour donner leurs meilleures chances aux offres de reprise”, mais qu'”aucune offre financée” n’avait pu “aboutir”.

Deux offres étaient étudiées, l’une émanant de deux anciens responsables d’Air France, Lionel Guérin et Philippe Micouleau, subordonnée à l’obtention d’un prêt participatif de 15 millions d’euros auprès de l’État, l’autre présentée par Lu Azur, actionnaire minoritaire d’Aigle Azur à hauteur de 19%.

“L’une ne pouvait être choisie car elle reposait sur une majorité de capitaux extra-communautaires, l’autre était assortie d’une aide de l’État”, a expliqué à l’AFP Bruno Forey, également membre du Comité social et économique de l’entreprise.

Vendredi soir Gérard Houa, actionnaire minoritaire d’Aigle Azur via la société Lu Azur, a fustigé un “jugement irrationnel” qui “met à mort une entreprise en difficulté, pourtant pleine de potentiel” et appelé le gouvernement à “prendre ses responsabilités”.

Conditions “compliquées”

Air France, un temps intéressée, n’avait finalement pas déposé d’offre. “Il y a certains avoirs intéressants” mais les conditions légales et sociales “sont plutôt compliquées”, a estimé Benjamin Smith, directeur général d’Air France-KLM, vendredi lors d’une conférence de presse à Toulouse.

“Nous voulions bien reprendre des gens, les accueillir, mais à des conditions qui nous permettent de réussir”, a déclaré de son côté Marc Rochet, directeur général du groupe Dubreuil Aero (maison mère d’Air Caraïbes et de French Bee), sur franceinfo, blâmant “des gens qui ont mené une guérilla permanente contre les directions successives (…) et se sont construit des statuts qui font que ça n’est plus cohérent avec le marché”.

Liant la situation d’Aigle Azur à celle d’une autre compagnie en difficulté, XL Airways, une intersyndicale du transport aérien a appelé vendredi le gouvernement à venir en aide à un secteur engagé dans une “trajectoire mortifère”. Ils seront reçus “prochainement” par M. Djebbari, a assuré de son côté l’entourage du secrétaire d’Etat aux Transports à l’AFP vendredi, sans plus de précisions.

De son côté, l’intersyndicale de XL Airways a “exhorté les pouvoirs publics, nos actionnaires actuels et les autorités de tutelle à trouver une solution” pour éviter “un drame social de plus”.

Selon Bruno Forey, Air France bénéficiera de la fin d’Aigle Azur: “la moitié des créneaux” d’atterrissage et de décollage à l’aéroport d’Orly “doit être redistribuée au prorata de l’activité”, lui revenant en grande partie.

Ces créneaux, très convoités car leur total est plafonné, seront réattribués au bout d’un mois par l’Association pour la coordination des horaires (Cohor).

Economie

Sonelgaz: 70 mds de DA de factures impayées depuis début 2020

Avatar

Published

on

By

© DR |

 Le montant des factures d’électricité et de gaz impayées par les clients de Sonelgaz depuis le début de 2020 s’élève à 70 milliards de dinars, a indiqué jeudi à Alger le Président directeur général (P-dg) du groupe, Chaher Boulakhras.

Dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie de signature des traités de fusion de quatre filiales du groupe Sonelgaz, M. Boulakhras a précisé que le montant des créances résultant du non-paiement des factures d’électricité et de gaz par les clients de Sonelgaz, depuis le début de 2020, s’élevait à 70 milliards de DA contre 53 milliards de DA à la même période en 2019.

Le P-dg de Sonelgaz a imputé cette hausse des créances à la crise sanitaire mondiale qui, a-t-il dit, n’a pas épargné l’Algérie.

M. Boulakhras a rappelé que Sonelgaz avait décidé de ne recourir à aucune coupure d’électricité et de gaz jusqu’à la fin de la crise sanitaire induite par la Covid-19, soulignant que le Groupe procèdera au recouvrement de ses créances auprès de ses clients après la fin de l’épidémie.

L’objectif principal de l’entreprise est d’accompagner les pouvoirs publics dans la lutte contre cette pandémie et l’amélioration de la qualité de prestations fournies aussi bien aux citoyens qu’aux entreprises industriels et exploitations agricoles, a-t-il dit.

Soulignant que la Sonelgaz n’a enregistré à ce jour aucun incident technique majeur, il a fait remarque que les citoyens ont pu passer les étapes du confinement à l’aise en ce qui concerne l’approvisionnement en gaz et électricité, hormis quelques coupures prises en charge très rapidement.

M. Boulakhras a également indiqué que le Groupe Sonelgaz a décidé, après approbation de son Conseil d’administration, de réduire de 30% ses programmes d’investissement et de plus de 10% les coûts d’exploitation et de maintenance dans un premier temps, expliquant que le Groupe a pris cette décision à l’effet d’accompagner les efforts nationaux visant à diminuer les dépenses au cours de cette année suite à la crise sanitaire.

Continue Reading

Economie

BNA: lancement de la Finance Islamique dans deux autres agences à Alger

Avatar

Published

on

By

© DR |

La Banque Nationale d’Algérie (BNA) a procédé, mardi au déploiement de deux nouvelles agences à Alger pour commercialiser les produits de la Finance Islamique a annoncé un communiqué de la BNA.

Il s’agit des agences de Hussein Dey et de “Staoueli, qui viennent de s’ajouter à l’agence de Didouche Mourad qui avait lancé en premier lieu une gamme de produits bancaires relevant de la Finance Islamique le 4 août dernier indique la même source.

Cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de la BNA visant la généralisation de l’activité ” Finance Islamique ” sur l’ensemble de son réseau d’agences, lit-on dans le communiqué.

Selon, la BNA, cette action intervient suite à l’engouement important et l’afflux observé au niveau de l’agence Didouche Mourad, première agence à commercialiser les neuf (09) produits de Finance Islamique constituant l’offre de lancement.

Ainsi, la Banque compte accélérer sa démarche de généralisation de cette activité à l’ensemble du territoire national par le déploiement d’au moins cinq (05) agences par semaine, à compter du 16 août, a annoncé la BNA.

La Banque annoncera sur les pages officielles de ses réseaux sociaux ainsi que sur son site web et elle transmettra à la presse des communiqués à chaque opération d’extension de cette activité afin de permettre aux citoyens de s’adresser aux agences concernées pour bénéficier des produits et de toutes les informations relavant de l’activité de la Finance Islamique.

Continue Reading

Economie

Coronavirus: 20 pays ont déjà pré-commandé le vaccin russe

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

20 pays ont déjà pré-commandé le vaccin “Spoutnik V” contre le coronavirus qui a été développé par la Russie et dont l’enregistrement a été annoncé ce matin par le président russe Vladimir Poutine.

“Plus d’un milliard de doses” ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a affirmé le président du fonds souverain, Kirill Dmitriev, qui a précisé que la phase 3 des essais commençait mercredi tandis que la production industrielle est prévue pour septembre.

Selon les autorités russes, le vaccin, baptisé “Spoutnik V” en référence au satellite soviétique qui est le premier engin spatial mis en orbite, sera mis en circulation à compter de janvier 2021 mais les enseignants et le personnel médical commenceront à être vaccinés dès le mois d’août.

Lors d’une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement tenue ce mardi matin, le président russe Vladimir Poutine a annoncé l’enregistrement du vaccin contre le coronavirus développé par son pays.

“Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré”, a-t-il dit tout en assurant que le vaccin est “assez efficace” et qu’il “donne une immunité durable”.

Le président a également révélé que l’une de ses filles s’est faite inoculer le vaccin russe. “Elle a participé à l’expérience”, a-t-il indiqué, affirmant qu’elle avait eu un peu de température, “et c’est tout”.

Il est à noter que l’enregistrement ce vaccin intervient alors que le monde a franchi, mardi, la barre des 20 millions de cas de contamination par le coronavirus et des 750.000 morts.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR