Suivez-nous

Politique

Ahmed Ouyahia transféré à la prison d’Abadla à Béchar

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

"Le premier ministre Ahmed Ouyahia sera éjecté de son poste de premier ministre dans les heures qui suivent" append-t-on auprès d'une source proche du secrétaire générale du RND qui souligne que "Ouyahia est égorgé et sacrifié suite au mouvement populaire qui s'insurge contre un cinquième mandat du président de la république Abdelaziz Bouteflika", candidat à la candidature pour la prochaine élection prévue pour le 18 avril prochain.

L’ancien ministre Ahmed Ouyahia, qui purge de lourdes peines de prison ferme, a été transféré, mercredi, de la prison de Koléa vers celle d’Abadla dans la wilaya de Béchar, rapportent plusieurs médias dont le quotidien francophone El Watan et le quotidien arabophone El Khabar.

Arrêté en juin 2019, Ahmed Ouyahia a été placé en détention à la prison d’El-Harrach à Alger avant d’être transféré, à la fin du mois de mai, avec Abdelmalek Sellal vers celle de Koléa à Tipaza.

Les deux hommes d’affaires Ali Haddad et Mahieddine Tahkout qui purgent respectivement des peines de 18 ans et 16 ans de prison ferme ont, aussi, été transférés, le 13 août, de la prison d’El Harrach vers d’autres établissements carcéraux dans la wilaya de Batna et de Khenchela.

Le prévenu Ali Haddad a été transféré à la prison de Tazoult à Batna tandis que Mahieddine Tahkout a été transféré à celle de Babar dans la wilaya de Khenchela.

Selon plusieurs sources, le transfert d’Ali Haddad a été décidé suite au contrat qu’il a signé avec un cabinet de lobbying américain. Cependant les raisons du transfert d’Ahmed Ouyahia et Mahieddine Tahkout restent, pour l’heure, méconnues.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR