Ahmed Ouyahia n’est pas dans «un état grave»

Un bilan de vingt ans pour plaider en faveur de la continuité. Le premier ministre, Ahmed Ouyahia lance la campagne, avant l’heure, en faveur du président-candidat, Abdelaziz Bouteflika. Ayant retardé la présentation de sa déclaration de politique générale au parlement, le premier responsable du gouvernement la tire comme une carte gagnante au service « de la continuité », slogan choisi pour le 5ème mandat du chef de l’Etat.

Crédit photo: DR | Le premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia

Le secrétaire général du Rassemblement National Démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, n’est pas dans un état grave comme rapporté par quelques médias.

 

Un membre de l’exécutif du parti nous a confié que le premier ministre «a effectivement été admis hier, à l’hôpital pour subir une intervention au niveau de vésicule, et qu’actuellement, Ahmed Ouyahia se trouve chez lui, et non pas à l’hôpital ».

Notre source précise que «l’intervention a duré deux heures environs avant que le premier ministre ait pu rentrer chez lui.

Adsence Milieu article