Connect with us

Economie

Agriculture: signature convention portant sur le recensement des exploitations agricoles et du bétail

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hamdani et du ministre de la numérisation et des statistiques, Mounir Khaled Berrah

Une convention portant sur la réalisation d’un recensement national sur les exploitations agricoles et la ressource animalière a été signé, ce mardi 16 février, entre le ministère de l’agriculture et du développement rural, la caisse nationale de la mutualité agricole (CNMA) ainsi que la chambre nationale de l’agriculture. L’opération sera lancé le mois de mars prochain l’ensemble du territoire national.

La convention a été paraphée par le Directeur de l’administration et des moyens au ministère de l’Agriculture, Nadjem Djamel et le directeur des équipements et moyens matériels à la CNMA, Djebrani Lounis et le Secrétaire général de la CNA, Kouider Mouloua, sous la supervision du ministre de l’Agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hamdani et du ministre de la numérisation et des statistiques, Mounir Khaled Berrah.

La convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du secteur agricole 2020-2024, qui a inclus dans son programme de numérisation, le lancement de l’opération de recensement agricole en 2021 à l’aide de techniques de technologie moderne.

Cette opération de recensement a pour objectif de l’amélioration des statistiques agricoles et alimentaires pour répondre aux besoins d’informations nécessaires à la prise de décision, ainsi qu’une meilleure mise en œuvre de la feuille de route sectorielle, compte tenu de l’importance de connaître les infrastructures et expoitations agricoles qui entrent en production agricole et donner une vision plus claire du secteur et mettre en place des systèmes statistiques de suivi et évaluation des performances.

A travers cette convention, il a été fait part de la nécessité de mettre à jour les informations relatives aux infrastructures et exploitations agricoles ainsi que sur l’environnement de production, les statistiques du bétail, des étables et de l’élevage sur le territoire national, outre la mise en place de fiches et de références qui serviront de base de données nécessaire pour mener des enquêtes et des sondages.

Selon les explications fournies par le Directeur général des statistiques agricoles et des systèmes d’informations, Badani Ahmed, le processus de recensement sera mené sur le terrain grâce à un formulaire électronique qui est transféré directement en temps réel, et concernera des informations sur les activités de production et d’emploi à travers 1,2 million d’exploitations agricoles et d’élevage.

Selon le ministre, le processus de recensement qui vient après le recensement de 2001 donnera de meilleures preuves sur les capacités et les investissements disponibles dans les domaines de la production animale et végétale, ce qui permettrait aux cadres du secteur de se rapprocher de la “vérité” sur le terrain.

Selon le même responsable, une plus grande dépendance à la technologie est à même de réduire la bureaucratie, à travers l’utilisation d’une base de données liée directement au ministère, qui pourra prendre des décisions objectives.

Avec APS

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR