Connect with us

Politique

Affaire Sovac : Mourad Oulmi condamné à 10 ans de prison ferme, Ouyahia à 12 ans

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict, ce mercredi 24 juin, dans l’affaire du groupe Sovac qui implique plusieurs anciens hauts dirigeants dont l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia et l’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi.

Ainsi, le principal accusé dans l’affaire, le P-dg du gorupe Sovac, Mourad Oulmi, a été condamné à dix (10) ans de prison ferme et huit (8) millions de DA d’amende. Le Procureur de la République avait requis, le 18 juin, quinze (15) ans de prison ferme et une amende de huit (8) millions de dinars.

Sa femme, Fatiha Oulmi, a été condamnée à vingt (20) ans de prison ferme avec mandat d’arrêt et huit (8) millions de DA d’amende.

Son frère, Khider Oulmi a été condamné à sept (07) ans de prison ferme et huit (8) millions DA d’amende alors qu’une peine de douze (12) ans de prison ferme a été requise contre lui.

L’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia a , lui, été condamné à douze (12) ans de prison ferme tandis que l’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi, a été condamné à trois (3) ans de prison ferme et un million de DA d’amende. Yousfi a, en outre, été innocenté des accusations liés au conflit d’intérêt et aux pots de vin . Le Procureur avait requis respectivement, quinze (15) ans et douze (12) ans de prison ferme et deux (2) millions de DA d’amende chacun.

Poursuivi par contumace, l’ancien ministre de l’industrie et des mines Abdeslam Bouchouareb a été condamné à vingt (20) ans de prison ferme et deux (2) millions de DA d’amende. Un mandat d’arrêt a été émis à son encontre.

L’ancien directeur général de la banque du crédit populaire d’Algérie a été condamné à trois (3) ans de prison ferme assortis d’une amende d’un (1) million de DA. Terra Amine, ancien cadre du ministère de l’Industrie, a été condamné à deux ans de prison dont une année ferme.

Par ailleurs, les entreprises poursuivis dans cette affaire ont été condamnées à 32 millions de DA d’amende avec l’indemnisation du trésor public de 225 milliards de dinars.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR