Connect with us

Economie

Affaire Sonatrach-Saipem : Eni accepte le règlement à l’amiable des poursuites aux Etats-Unis

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Sonatrach-Eni

Le groupe pétrolier italien Eni a accepté un règlement à l’amiable des poursuites dont il faisait l’objet concernant des infractions aux règles de comptabilité en matière de corruption autour de paiements « irréguliers » par sa filiale Saipem en Algérie, a annoncé, vendredi 17 avril l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, la Securities and Exchange Commission (SEC), rapporte l’agence Reuters.

L’Eni a « violé les livres et registres et les dispositions relatives aux contrôles comptables internes de la Loi sur les Pratiques de Corruption à l’étranger en relation avec un régime de paiement inapproprié » en Algérie par l’ancienne unité Saipem », affirmé la SEC dans son communiqué.

Eni a accepté le règlement à l’amiable en payant la somme de 24,5 millions de dollars en dommages et intérêts concernant les infractions aux dispositions de contrôle, indique la même source.

Les poursuites concernent l’affaire Sonatrach-Saipem où des pots de vins à hauteur de 198 millions de dollars auraient été versé à des intermédiaires pour en contre partie d’un contrat de d’une valeur de 8 milliards de dollars auprès de la compagnie nationale Sonatrach. Saipem fait partie du groupe Eni.

Pour rappel, Les compagnies pétrolières Eni et Saipem avaient été acquitté par la justice italiennes lors du procès en appel dans l’affaire de corruption et de versement de pots de vins en Algérie.

Economie

Les travaux de l’examen du PLF 2021 reportés à une date ultérieure

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

La commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) a reporté à une date ultérieure l’examen du projet de loi des finances (PLF) 2021 entamé lundi dernier, a-t-on annoncé jeudi via communiqué.

En effet, la commission avait entamé lundi dernier l’examen du PLF 2021. Un exposé général a été présenté par la ministre des Relations avec le Parlement, Besma Azouar, au nom du ministre des Finances Aymen Benabderrahmane.

Le programme de l’examen devait se poursuivre la semaine prochaine mais a été reporté à une date ultérieure.

Continue Reading

Economie

SADEG invite ses clients à régler leurs factures

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | La Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SADEG)

La Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SADEG) a invité mercredi ses clients à régler leurs factures de consommation énergétique par l’un des modes de paiement mis à leur disposition pour éviter l’accumulation des factures et assurer la continuité du service public.

dans un communiqué rendu public, l’entreprise indique “avoir, tout au long de la crise sanitaire induite par l’épidémie de Covid-19, démontré son engagement à assurer la continuité des services d’électricité et de gaz et sa capacité à mobiliser de manière exceptionnelle ses ressources humaines et matérielles pour répondre à toutes les demandes de ses clients malgré toutes les difficultés découlant de la situation sanitaire”.

La même source précise que par solidarité avec ses clients, la société a suspendu, durant cette période exceptionnelle, le recouvrement des factures impayées, entraînant l’augmentation continue de ses créances auprès des secteurs privé et public”, soulignant que des niveaux record avaient été atteints en septembre 2020, avec plus de 7,9 milliards de dinars dans la wilaya d’Oran à titre d’exemple, soit une augmentation de plus de 54%.

Par ailleurs, la SADEG, fait état des difficultés financières résultant de cette conjoncture sanitaire exceptionnelle impactaient la trésorerie de la SADEG qui s’emploie à assurer la pérennité des revenus de tous les acteurs de sa chaîne d’activités.

La SADEG invite ses clients à prendre attache avec ses agences commerciales pour obtenir un échéancier de paiement des factures impayées, selon le communiqué.

Continue Reading

Economie

Pétrole: le prix moyen du panier de l’Opep recule à 41,04 dollars le baril

Avatar

Published

on

By

© DR |

Le prix du panier de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en baisse au lendemain de la 23éme réunion du Comité ministériel mixte de suivi de l’accord Opep et nonOpep (JMMC), tout en se maintenant au niveau de 41 dollars , selon les données de l’Organisation publiées mercredi sur son site web.

Ce panier de référence de l’Opep (ORB), qui comprend le pétrole algérien (le Sahara Blend), s’est établi à 41,04 dollars le baril mardi après avoir débuter la semaine en à 41,38 dollars , a précise la même source.

Le baril de Brent de la mer du Nord, côté sur le marché de Londres, sur lequel est établi le pétrole algérien a terminé la séance de mardi à 43,16 dollars à Londres, en hausse de 1,3% ou 54 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les prix de l’or noir ont été soutenus par l’engagement des pays de l’Opep+ à poursuivre leur efforts pour le rééquilibrage du marché pétrolier en plus de l’espoir d’avancées majeures sur un nouveau plan de relance aux Etats-Unis .

L’engagement de tous les pays participants à se conformer pleinement à leur engagement et à compenser tout déficit au titre des plans de compensation présentés au Comité pour une période prolongée jusqu’en décembre 2020 a été réaffirmé lors de la réunion du JMMC tenue lundi par vidéoconférence.

“De cette manière, tous les pays participants ont été encouragés à redoubler d’efforts pour compenser des volumes surproduits afin d’atteindre l’objectif de rééquilibrage du marché et d’éviter des retards indus dans le processus”, a souligné le JMMC dans son communiqué final.

Actuellement les signataires de l’accord de réduction de production appliquent une baisse de 7,7 millions de barils par jour , qui sera ramenée ramené à 5,8 millions en début d’année prochaine, sachant qu’une nouvelle réunion du JMMC est attendue pour le 17 novembre.

Elle sera suivie de la 180éme réunion de la Conférence de l’Opep fixée pour la fin du mois prochain , tandis que la 12éme réunion ministérielle de l’Opep et Non -Opep est programmée pour le 1er décembre prochain, selon le planning fixé par l’Organisation .

Pour ce mercredi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 42,65 dollars à Londres, en baisse de 1,18% par rapport à la clôture de mardi.

Les cours de l’or noir sont pénalisés par l’évolution de la pandémie de Covid-19 et la reprise de la production d’or noir en Libye, selon les analystes.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR