Connect with us

Société

Affaire Saad Eddine Merzoug : le président du club des magistrats devant le CSM le 25 janvier

Published

on

© DR | Le président du club des magistrats, Sadeddine Merzouk


Le président du club des magistrats, Saad Eddine Merzoug, devra comparaitre, le 25 janvier prochain, devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi en fin d’après-midi, le concerné sur sa page Facebook.

Le magistrat devra répondre des accusations de « violation de l’obligation de réserve en prenant des positions politiques avec son appel au boycott des élections du 18 avril 2019 et celle du 4 juillet 2019 ».

Saad Eddine Merzoug est aussi accusé d’avoir appelé les membres du Conseil supérieur de la magistrature de rejoindre le mouvement populaire, incitation des juges à rejoindre la grève organisée le 26 octobre 2019 et critique de l’accord signé par le syndicat national des magistrats (SNM) et le ministère de la Justice, entrave au fonctionnement de la justice et tentative de déstabilisant des institutions de l’Etat.

Selon Saad Eddine Merzoug, il y a même une proposition d’engager des poursuites pénales à son encontre.

Pour rappel, Ce dernierClub des magistrats: Sadeddine Marzouk devant le conseil supérieur de la magistrature le 9 Novembre prochain, avait été suspendu à la veille de la présidentielle du 12 décembre 2019 par le ministre de la justice, Belkacem Zeghmati. Connu pour son adhésion au Hirak et son rejet des interférences dans le travail des juges, le président du Club des magistrats est aussi poursuivi pour des “publicitations sur Facebook”.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR