Connect with us

Politique

Affaire Pegasus : L’Algérie dépose plainte contre RSF

Published

on

L’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed Anter Daoud, a déposé, ce vendredi, une plainte aupres des instances judiciaires françaises contre l’organisation Reporters Sans Frontières (RSF) en l’accusation de “diffamation“, a annoncé L’ambassade dans un communiqué.

C’est au nom du gouvernement algérien  que l’ambassadeur a déposé plainte contre RSF qui a prétendu dans un communiqué publié le 19 juillet dernier que “l’Algérie faisait partie des clients de la société israélienne, NSO” et qui aurait donc “utilisé le logiciel espion Pegasus“.

Dans le document de l’ambassade, l’Algérie affirme ne pas avoir utilisé le logiciel et qualifiant ces allégations “inadmissibles” de “diffamatoires” et “mensongères“. Selon l’ambassade, les allégations en question révèlent “l’acharnement” de l’organisation RSF vis-à-vis de l’Algérie.

L’Algérie a exprimé hier sa “profonde préoccupation” au sujet des révélations faites par nombreux journaux internationaux concernant le logiciel espion Pegasus, utilisé par une dizaine de pays, dont le Maroc qui a espionné 6000 personnalités algériennes.

Le pays a dénoncé “une violation flagrante des principes et normes régissant les relations internationales“ et a condamné “vigoureusement” cet acte.

Dans le cadre de cette affaire, le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, a ordonné ce jeudi 22 juillet l’ouverture d’une enquête préliminaire sur “l’existence d’un système d’intelligence informatique d’écoute et d’espionnage ayant visé les intérêts de l’Algérie”.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR