Politique

Affaire Noureddine Tounsi : le verdict renvoyé au 21 avril

Published

on

Le verdict dans l’affaire du lanceur d’alerte Noureddine Tounsi a été renvoyé ce mercredi par le tribunal de Fellaoucen à Oran au 21 avril.

Détenu depuis septembre 2020, le procès du lanceur d’alerte s’est ouvert ce mercredi. Le procureur près le dit tribunal a requis un an de prison ferme et 50.000 da d’amende contre le prévenu.

Noureddine Tounsi est poursuivi pour trois chefs d’inculpation au total. Il s’agit d’«offense au Président de la République”, “pression sur les décisions des magistrats” et “atteinte à l’intimité et la vie privée d’autrui”, conformément aux articles 144 bis, 147 et 303 du code pénal.

Le mis en cause a rejeté les accusations retenues contre lui, reprochant aux services de sécurité de la wilaya d’Oran de vouloir « protéger la bande, à leur tête Ali Haddad et Abdelghani Hamel, ancien DGSN ».

« Ils n’ont pas cru qu’un simple citoyen d’un quartier populaire, va oser défier un homme d’affaire de la taille de Ali Haddad, alors qu’en 2016, personne n’osait parler de lui à l’époque. J’ai combattu la bande », a déclaré Noureddine Tounsi durant son procès.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Exit mobile version