Suivez-nous

En continu

Affaire Marzouk Touati : « la cour suprême casse et délocalise le dossier »

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Après plusieurs manifestation organisées par un comité de soutien déterminé à aller jusqu’au bout dans ses action, la cour suprême a notifié les avocats du blogueur marzouk Touati de sa décision qui consiste « à cassé le jugement du tribunal criminel de Béjaia ayant condamné Marzouk Touati à 07 ans de prison ferme ».

Après plusieurs manifestations organisées par un comité de soutien déterminé à aller jusqu’au bout dans ses action, la cour suprême a notifié les avocats du blogueur marzouk Touati de sa décision qui consiste « à casser le jugement du tribunal criminel de Béjaia ayant condamné Marzouk Touati à 07 ans de prison ferme ».

 

 

L’avocat de Marzouk Touati, Me Hamaili Boubeker Esseddik, nous informe que « la cour suprême dans son arrêt, a cassé le jugement du tribunal criminel de Béjaia ayant condamné Marzouk Touati à 07 ans de prison ferme et elle renvoie le dossier à nouveau devant une autre juridiction (la cour suprême a délocalisé l’affaire NDLR) ».

Revoir le dossier

La maman du détenu qui a rendu visite à son fils ces jours-ci demande « à ce que la mobilisation pour son fils continue et la réponse de la cours suprême en décidant de revoir le dossier de son fils se fasse dans les plus brefs délais et de préférence dans sa ville pour qu’elle puisse y assister ».

« Je suis très émue de tout l’élan de solidarité envers mon fils, que dieu vous rende toute cette bonté, je suis là à crier avec vous, dix mains mieux qu’une, rien que de demander après nous cela nous réconforte » confie la maman de Mazouk.

Elle précise que son fils emprisonné « est en bonne santé, et très honoré et fière de tout l’élan de solidarité en sa faveur, il vous en remercie, il vous remercie aussi pour la solidarité avec sa petite famille, et souhaiterait qu’il soit jugé à Bgayet (Béjaia Ndlr) vu que c’est dans cette ville qu’il a été embarqué et jeté en prison ».

À l’occasion, la maman demande « à ce que la mobilisation pour son fils continue et la réponse de la cours suprême en décidant de revoir le dossier de son fils se fasse dans les plus brefs délais et de préférence dans sa ville pour qu’elle puisse y assister ».

Pour rappel, Merzouk Touati a bouclé ses deux années (02 ans) de prison, sa maman lui a rendu visite à la prison de Blida. Une nouvelle manifestation a été organisé aujourd’hui à Aokas par le comité de la ville qui demande la libération des « détenus de l’opinion » Marzouk Touati et Adlane Mellah.

 

 

 

 

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR