Connect with us

Politique

Affaire Khalifa Bank: le procès se poursuit au tribunal criminel de Blida

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le procès de l’affaire Khalifa Bank, avec comme principal accusé Abdelmoumène Khalifa, se poursuit ce lundi au tribunal criminel près la Cour de Blida après que la Cour suprême ait statué en faveur du pourvoi en cassation du verdict prononcé en 2015.

Dans les faits, Abdelmoumène Khalifa, ex PDG du groupe Khalifa a été condamné en 2015 à 18 ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un million de DA. Il a également été ordonné de confisquer l’ensemble de ses biens, pour «association de malfaiteurs», «faux en écriture publique», «vol qualifié au détriment de Khalifa Bank», d’«escroquerie», de «banqueroute frauduleuse» et d’«abus de confiance au détriment des déposants».

La Cour suprême a été favorable au pourvoi de cassation du verdict. Le procès s’est donc de nouveau ouvert dimanche au tribunal criminel de Blida. Présenté devant le juge au premier jour du procès, le principal accusé a nié toutes les accusations portées à son encontre affirmant avoir été victime “d’un complot avec la complicité de l’ancien système”, rapporte l’APS.

Onze autres personnes impliquées dans cette affaire devront être auditionnées ce lundi, selon l’APS.

Pour rappel, Abdelmoumene Khelifa a été remis à l’Algérie par les autorités britanniques en décembre 2013 “conformément aux procédures légales et aux dispositions de la convention judiciaire” entre l’Algérie et le Royaume-Uni, entrée en vigueur en 2007. Il est en détention depuis.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR