Connect with us

Politique

Affaire Hervé Gourdel: le principal accusé condamné à la peine de mort

Published

on

© DR | le ressortissant français Hervé Gourdel, décapité en 2014 par un groupe terroriste en Algérie

Le principal accusé dans l’assassinat du guide français Hervé Gourdel, Abdelmalek Hamzaoui, a été condamné jeudi à la peine de mort par le juge près le tribunal de Dar El Beida, qui a appliqué ainsi le réquisitoire du procureur, rapporte l’AFP.

D’après la même source, 14 personnes étaient poursuivies dans cette affaire dont huit jihadistes présumés et les accompagnateurs d’Hervé Gourdel. Ces derniers sont accusés de ne pas avoir informé à temps les autorités algériennes de l’enlèvement du ressortissant français.

Les cinq accompagnateurs d’Hervé Gourdel, et une autre personne, ont été acquittés d’après la même source. Arrêtés avec lui le même jour puis libérés au bout de quatorze heures, leurs avocats ont demandé l’acquittement, étant eux aussi victimes de l’enlèvement et ayant « informé la première caserne militaire », après leur libération.

Le procureur avait requis trois ans de prison ferme et une amende de 100 000 dinars à l’encontre des six prévenus.

En plus d’Abdelmalek Hamzaoui, 7 terroristes présumés, jugés par contumace, ont été condamnés à mort.

Pour rappel, le procès des accusés dans l’assassinat du guide français Hervé Gourdel décapité en 2014 par un groupe de terroristes dans les monts de Djurdjura s’est ouvert jeudi au tribunal de Dar El Beida après un premier report le 4 février.

Le Français Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre 2014 avant d’être décapité le 24 du même mois par Jund al-Khilafa (Les Soldats du Califat) un groupe djihadiste affilié à l’Etat islamique.

La décapitation d’Hervé Gourdel a été filmée et diffusée sur le net par le groupe terroriste pour contester l’intervention militaire de la France en Irak.


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR