Connect with us

Accueil

Affaire du groupe Benamor: dix ans de prison ferme requis contre Ouyahia et Sellal

Published

on

Le procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis lundi une peine de dix (10) ans de prison ferme assortie d’une amende de deux (2) millions de dinars à l’encontre des anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, poursuivis pour des chefs d’accusation liés à la corruption dans l’affaire du groupe « Amor Benamor ».

Le procureur de la République a également requis, dans la même affaire, une peine de six (6) ans de prison ferme assortie d’une amende de deux (2) millions de dinars à l’encontre de l’ancien ministre de l’Agriculture, Rachid Benaissa.

Il a en outre requis une peine de dix (10) ans de prison ferme assortie d’une amende de huit (8) millions de dinars à l’encontre des propriétaires du groupe, Laïd et El-Hadi Benamor, et une peine de huit (8) ans de prison ferme à l’encontre de Sami Benamor.

Des peines allant de deux (2) à six (6) ans de prison ferme ont été requises contre les autres accusés dans cette affaire et une amende de 32 millions de dinars à l’encontre des sociétés incriminées.

Les accusés dans cette affaire sont poursuivis pour dilapidation de deniers publics, blanchiment d’argent, obtention d’indus avantages et exploitation illégale de terres agricoles.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR