Connect with us

Politique

Affaire Djamel Bensmail: La LADDH « offusquée » des images diffusées par la DGSN

Published

on

© DR | Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) s’est dite « offusquée » de voir les images de la dépouille de Djamal Bensmail lors du point de presse animé cet après-midi par le directeur général de la police judiciaire, Mohamed Chakour, et diffusées en direct par plusieurs médias.

La ligue a estimé que ces images ont été diffusées « sans aucun égard à sa famille, aux Algériennes et Algériens« . Pour elle, ces images sont « un traumatisme, un supplice de plus à la famille et au peuple Algérien déjà choqués par ce drame et une offense à la mémoire de Djamal ».

La LADDH a appelé dans son communiqué la population à « la sérénité » et « la clairvoyance » ainsi qu’à « œuvrer à fermer les portes de la haine et faire barrage à toutes les voix de l’extrême qui tentent d’instrumentaliser ce drame pour créer la discorde et attenter à l’unité du peuple et à la paix civile » tout en laissant la justice « faire son travail« .

Le document a exprimé le soutien de la ligue pour la poursuite du « formidable » élan de solidarité national envers les régions impactées par les flammes. Elle a ainsi encouragé à « aider les victimes à se relever de ce drame et à se reconstruire« .

Par ailleurs, la ligue a interpellé les autorités à décréter les régions impactées par les gigantesques incendies comme « zone sinistrée » et à mettre en place « rapidement un plan d’urgence pour la reconstruction, la réhabilitation de ces régions et l’indemnisation des victimes ».

Il est à noter que lors d’une conférence de presse animée cet après-midi par le directeur général de la police judiciaire, Mohamed Chakour, des images du meurtre du jeune Djamel Bensmail ont été diffusées et relayées en direct par plusieurs médias.

Pour rappel, Djamel Bensmail a été victime d’un lynchage à mort puis brulé à Labraa Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, par un groupe de personnes qui l’accusaient d’être une incendiaire. Toutes les scènes de son meurtre ont été transmises et largement relayées sur les réseaux sociaux.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR