Connect with us

Société

Affaire des matchs truqués : Halfaïa et Sâadoui auditionnés par le procureur du tribunal de Sidi M’hamed

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Fahd Halfaïa et Nassim Sâadaoui devant la justice

Le Directeur général de l’entente de Setif, Fahd Halfaïa, les deux présidents de clubs de l’AS Ain M’lila et de l’US Biskra, respectivement El Hadi Bensid et Fares Benaïssa ainsi que le manager des joueurs, Nassim sâadaoui ont été auditionnés, ce dimanche 7 juin par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed dans l’affaire des matchs truqués, révélé au grand public suite à la diffusion d’un enregistrement téléphonique sur les réseaux sociaux.

Deux autres personnes impliquées dans cette affaire ne se sont pas présenté à l’audience, il s’agit du président du conseil d’administration du CA Bordj Bou Arréridj et le directeur général de l’USM Bel Abbès, Kaddour Ben Ayad. Ben Hamadi s’est justifié pour raison de santé tandis que Ben Ayad s’est fait représenté par ses avocats.

Lors de son audition par le procureur, Nassim Sâadaoui dit qu’il “ignorait que la loi interdit l’enregistrement des appels téléphoniques“. Et d’ajouter que “j’ai fait l’enregistrement pour me protéger et prouver mon innocence dans cette affaire“. “Je suis innocent“, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Nassim Sâadaoui et Fahd Halfaïa ont clamé leur innocences lors de leur audition à deux reprise par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnelle (LFP). Au cour de ces auditions, Nassim Sâadaoui a affirmé que l’enregistrement était “authentique”, tandis que Fahd Helfaïa prétends que l’enregistrement était un “faux”.

Pour rappel, lors de son audition par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnelle, le président de l’US Biskra a déclaré qu’il avait reçu un appel téléphonique d’une personne pour arrangé le match, que son avait perdu contre l’ES Setif sur le score de (2-0), comptant pour la 21e journée de la ligue 1.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR