Connect with us

Politique

Affaire des étudiants arnaqués : 11 personnes placées sous mandat de dépôt

Published

on

Le Procureur de la République près le tribunal de Dar El Bridal a annoncé ce jeudi, 20 janvier, la mise sous mandat de dépôt de 11 personnes dans le cadre de l’affaire des étudiants arnaqués par une agence fictive.

« Le juge d’instruction a décidé du placement sous mandat de dépôt de 11 accusés et de la mise sous contrôle judiciaire de trois autres » à l’issue des auditions qui se sont poursuivies pendant 13 heures avant de prendre fin ce jeudi matin à 5h00.

Les accusés sont poursuivis pour « formation d’association de malfaiteurs », « trafic d’humains », « blanchiment d’argent », « escroquerie » et « faux et usage de faux ».

Selon les premiers éléments de l’enquête communiqués par le procureur « près de 75 étudiants souhaitant poursuivre leurs études à l’étranger ont été victimes par une association de malfaiteurs ».

Cette association, poursuit le représentant du ministère public, est composée de « 12 personnes dont quatre infleunceurs ».

L’association opérait sous l’entreprise commerciale « Eurl Inside com » avec plusieurs agences au niveau national notamment « Futur gate ».

Pour rappel, une dizaine d’étudiants ont dénoncé en décembre dernier avoir été victimes d’escroquerie de la part d’une agence d’études. Ces étudiants qui ont dépensé « des sommes faramineuses » pour poursuivre leur cursus éducatif à l’étranger avaient affiché ces agences et les influenceurs qui avaient fait leur promotion notamment Numidia Lezoul, Rifka, Stanley et Inés Abdelli.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont annoncé le 15 janvier dernier avoir ouvert une enquête sur l’affaire la mi-décembre 2021.

Continue Reading
Advertisement
Comments