Connect with us

Accueil

Affaire de l’enfant Saïd Chetouane: le procès en appel reporté au 20 juillet

Published

on

Le procès en appel dans l’affaire dite du mineur Saïd Chetouane, a été reporté au 20 juillet prochain devant la chambre pénale près la Cour d’Alger, a indiqué dimanche la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

Dans cette affaire, sont poursuivis Mohamed Tadjadit surnommé ‘’poète du Hirak’’ et Soheib Debaghi, condamnés à deux ans de prison ferme, en plus d’une amende et Malik Riahi, Noureddine Khimoud (Nadjib Milano) et Tarik Debaghi, condamnés à 18 mois de prison ferme, assortis d’une amende.

Les faits dans cette affaire remontent à avril 2021, lorsque l’enfant de 15 ans, Saïd Chetouane fut arrêté à Alger suite à une tentative de marche dispersée. Dans la soirée, il avait été filmé en pleurant à sa sortie du commissariat, évoquant «une agression sexuelle» dont il aurait été victime lors de sa garde à vue. Dans la vidéo paraissait Mohamed Tadjadit et d’autres personnes.

Tadjadit sera arrêté en compagnie de Malik Riahi le 4 avril 2021, dans un appartement à Ain Beniane. Le jour d’après, Soheib Debaghi, Noureddine Khimoud et Tarik Debaghi seront, à leur tour, arrêtés à Barika (Batna), à bord d’un véhicule, avant d’être transférés vers Alger.

Les cinq militants ont été placés sous mandat de dépôt le 8 avril et poursuivis pour «diffusion de fausses informations de nature à troubler l’ordre public», «atteinte à la vie privée d’un enfant et son exploitation à des fins contraires à la morale» et «incitation à la débauche, et détention de stupéfiants (drogue) pour consommation».

Le 22 mars 2022, Amnesty international a appelé les autorités algériennes à «l’abandon» des charges retenues contres les cinq militants.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR