Suivez-nous

Société

Aéroport d’Alger : Ce qui va changer à partir de demain

A partir de demain 25 novembre, les voyageurs qui doivent prendre l’avion à partir de l’aéroport d’Alger Houari Boumediène vers les différentes villes du pays, doivent désormais se diriger vers le terminal (T1), ancien terminal pour les vols internationaux.

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

À partir de demain, 25 novembre, le hall 1 de l’ancienne aérogare internationale (T1) sera réservé aux voyageurs à destination des pays arabes et du moyen-orient.

Les usagers des lignes intérieures et qui avaient l’habitude de prendre leur avion depuis l’ancienne aérogare nationale, sont invités à se reprocher du hall 2 de l’ancienne aérogare internationale, à partir d’où se feront désormais les dessertes reliant les autres villes du pays.


Quant à l’ancienne aérogare nationale (T2), elle est dorénavant exclusivement réservée pour les voyageurs à destination des lieux saints de l’Islam pour l’accomplissement du Hadj ou de la Omra.

Enfin, pour toutes les autres destinations, les passagers devront désormais se présenter à la nouvelle aérogare (T4) pour prendre leurs vols et rejoindre leurs destinations.

Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Avatar

    Elboustenne Elakhdar

    25 novembre 2019 à 21:08

    J’ai l’honneur de venir par la présente respectueusement monsieur le chef.Solliiciter de votre haute bienveillance et de votre autorité de bien vouloir de données des renseignements sur votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Le calomniateur de Abane Ramdane en détention provisoire

Avatar

Publié

le

© DR | directeur de la culture de la wilaya de M’Sila, Rabah Drif
© DR | Le directeur de la culture de la wilaya de M’Sila, Rabah Drif

Rabah Drif a été placé en détention provisoire par le juge d’instruction près le Tribunal de M’sila. Ce cadre du RND et proche d’Azzedine Mihoubi avait traité, dans un post calomnieux sur Facebook, le dirigeant de la révolution Abane Ramdane de « grand traitre » et qualifié le Congrès de la Soummam « de tentative de coup d’Etat contre la volonté populaire ».

Le directeur de la culture de la wilaya de M’sila avait publié ces écrits haineux en « réponse » au réalisateur cinématographique Bachir Derrais qui avait dénoncé sur les réseaux sociaux les agissements du commis de l’Etat.

Le ministère de la culture a dénoncé le m^me jour de la publication « ce comportement irresponsable d’un cadre de l’état vis-à-vis de la mémoire d’un architecte de la guerre de la révolution ». L’institution s’est même « démarquée de ces comportement irrespectueux et irresponsables envers l’architecte, le martyrs et le héros de la guerre de la révolution ».

Lire la suite

Société

Blessé lors des affrontements du 12 décembre à Haïzer, Ouchen Amar perd définitivement l’usage de son oeil

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Ouchen Amar, blessé à l'oeil
© DR | Ouchen Amar, blessé à l'oeil

L’activiste du Hirak Ouchen Amar, blessé à l’oeil lors des affrontements survenus le 12 décembre jour de l’élection présidentielle à Haïzer dans la wilaya de Bouira, ne pourra plus faire usage de son oeil a annoncé, ce mardi 14 janvier, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le patient avait été orienté vers la clinique d’ophtalmologie Sidi Aberrahmane sise à Chéraga, Alger, pour une prise en charge. Le Docteur Timsiline qui a effectué des examens sur l’oeil du patient, a posé un diagnostic tragique pour le jeune homme. Selon le praticien spécialisé, Ouchen Amar ne pourra plus faire usage de son oeil, précise la même source.

Lire la suite

Société

Hirak : 13 détenus à El Harrach entament une grève de la faim

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Détenus, arrêtés le 1e mars
© DR | Détenus, arrêtés le 1e mars

Les 13 détenus arrêtés le vendredi 1er mars à Alger, dont le dossier est en suspens depuis plus de 10 mois avant qu’il ne soit programmé pour le 16 mars, ont entamé ce mardi 14 janvier leur premier jour de grève de la faim à la prison d’El Harrach, a annoncé le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

La direction du pénitencier a procédé à l’isolement des détenus grévistes de la faim cet après midi, précise la même source. Les familles de ces détenus nous ont informé que certains d’entre eux ont reçu des injections de la part des médecins de la prison.

Lire la suite

Tendances