Société

Adrar: Sit-in de solidarité aux enseignantes agressées à Bordj Badji Mokhtar

Published

on

Des employés du secteur de l’éducation ont organisé, ce dimanche 23 mai, à la wilaya d’Adrar en solidarité aux neuf enseignantes qui ont été victimes d’agression dans leur logement de fonction à Bordj Badji Mokhtar le 17 mai dernier.

Une centaine d’employés du secteur de l’éducation se sont regroupés devant le siège de la wilaya d’Adrar pour soutenir leur neuf consoeurs. Sur les images et vidéos du sit-in qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux , les protestataires ont réclamé à ce que Justice soit rendues aux neuf victime et que les “peines maximales” soient infligées aux auteurs de l’agression. Les rassemblés ont également appelé les autorités à assurer la sécurité de l’enseignant et à préserver sa dignité.

Pour rappel, neuf enseignantes ont été agressées dans la nuit de lundi 17 mai au mardi 18 mai dans leur logement de fonction à la wilaya de Bordj Badji Mokhtar. Selon les premières informations communiquées par le parquet près la Cour d’Adrar, l’une des neuf enseignantes a été agressée sexuellement. Neuf suspects ont été arrêtés jusqu’à présent.

Cette affaire a scandalisé l’opinion publique et a remis au devant de la scène les conditions de travail des enseignants notamment ceux affectés hors leurs wilayas de résidence.

Alors que l’encre coule encore sur cette affaire, deux autres enseignantes ont été agressées dans la nuit de vendredi 21 mai à samedi 22 mai dans la wilaya de Biskra. L’agression a eu lieu vers 3h00 du matin dans le logement de fonction pour enseignants situé à Al Alia. Les deux enseignantes ont été menacées à l’arme blanche et l’agresseur a pu s’enfuir avec des téléphones et pc portables, selon le professeur et ancien député Messoud Amraoui.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile