Connect with us

Politique

Adrar: sept ans de réclusion criminelle requis contre Mohad Gasmi

Published

on

Le Procureur de la République près le tribunal criminel d’Adrar a requis ce dimanche 17 octobre une peine de sept ans de réclusion criminelle contre le détenu Mohad Gasmi, a informé sa défense.

Selon l’avocate Fatiha Rouibi, membre du collectif de la défense, Mohad Gasmi est « poursuivi pour apologie du terrorisme ». 500.000 DA d’amende a également été requise contre lui.

En détention provisoire depuis plus d’une année, Mohad Gasmi est poursuivi dans une seconde affaire. Son procès s’était ouvert le 13 octobre dernier au tribunal d’Adrar. Le procureur a requis 10 ans de réclusion criminelle mais le juge a opté « pour un complément d’enquête ».

Mohad Gasmi, connu aussi pour son opposition à l’exploitation du gaz de schiste, a été placé sous mandat de dépôt le 14 juin 2020 par le juge d’instruction près le tribunal d’Adrar. Il a été interpellé le 08 juin de la même année et placé en garde-à-vue. Une perquisition avait été effectuée à son domicile et son ordinateur, son téléphone portable et un flash-disk ont été confisqués.

La chambre d’accusation près la Cour d’Adrar avait rejeté en mars dernier la demande de remise en liberté provisoire formulée par la défense de l’accusé.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR