Connect with us

Monde

Accusé de viols, Tariq Ramadan est maintenu en détention provisoire (Actualisé)

Accusé de viols par deux femmes, Tariq Ramadan reste en prison après la décision d’un juge des libertés et de la détention (JLD), accentuant la chute d’un théologien aussi influent que controversé.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

L'islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viol par deux femmes en France, a été placé en garde à vue mercredi par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, a-t-on appris de source judiciaire.

L’islamologue suisse, écroué depuis vendredi après sa mise en examen à Paris, avait demandé un débat différé sur sa détention, le temps de préparer sa défense. A l’issue d’une audience à huis clos mardi, le JLD a toutefois suivi les réquisitions du parquet et ordonné son placement en détention provisoire, ont indiqué des sources judiciaire et proche du dossier. Pour se décider, le magistrat a pu juger insuffisantes les garanties de représentation de M. Ramadan –qui possède notamment un passeport suisse– ou craindre d’éventuelles pressions sur les plaignantes ou d’autres femmes. Depuis le début de l’affaire dans le sillage du scandale Weinstein, le théologien conteste les accusations portées par deux femmes ayant déposé plainte contre lui pour des faits qui auraient eu lieu en 2009 et 2012. Selon une source proche du dossier, deux autres femmes ont par ailleurs témoigné sous X contre l’islamologue de 55 ans et seraient susceptibles de déposer formellement plainte contre lui.

rères musulmans

Les faits dénoncés se seraient déroulés dans des hôtels, en marge des conférences à succès données en France par l’intellectuel, qui jouissait d’une certaine aura et dont la mise en cause a ébranlé la communauté musulmane en France. Ce petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, accusé par ses détracteurs de promouvoir un islam politique et de manier le double discours, avait fustigé “une campagne de calomnie” au début de cette affaire, pour laquelle trois juges d’instruction ont été désignés. L’une des deux plaignantes, une femme de 40 ans qui a choisi le pseudonyme de “Christelle” et souffre d’un handicap physique, accuse l’universitaire de l’avoir violée et frappée lors de leur unique rencontre à Lyon en 2009. Elle a été confrontée à M. Ramadan la semaine passée pendant trois heures, lors de la garde à vue de ce dernier. La seconde plaignante, Henda Ayari, accuse, elle, Tariq Ramadan de l’avoir violée à Paris en 2012. Cette ancienne salafiste devenue militante féministe avait déjà raconté la scène dans son autobiographie en 2016, mais en désignant son agresseur présumé par un pseudonyme. En réponse, la défense de l’intellectuel avait versé au dossier des échanges sur Facebook censés discréditer la parole de cette femme de 41 ans.

Courrier à la Garde des Sceaux

Ses avocats ont également écrit à la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, pour demander la saisine de l’Inspection générale de la justice, affirmant que l’enquête préliminaire a été émaillée de dysfonctionnements qui ont nui à leur client et s’appuyant sur deux documents. D’abord, une note transmise aux autorités judiciaires de Paris le 6 décembre et qui décrit l’agenda de M. Ramadan le 9 octobre 2009, date à laquelle “Christelle” l’accuse de l’avoir violée. Cette note, transmise la semaine passée aux enquêteurs, fait état d’une réservation de billet d’avion pour une arrivée à Lyon à 18h35, alors que la plaignante a évoqué un viol ayant eu lieu l’après-midi., “Il est incompréhensible que cette note n’ait pas été communiquée préalablement aux enquêteurs, comme l’ont été toutes les autres notes que nous avons déposées depuis le mois d’octobre” alors qu’elle contient “des éléments à décharge très importants” pour leur client, écrivent les avocats de M. Ramadan dans ce courrier à la ministre de la Justice, dont l’AFP a eu connaissance.

Michel Debacq

Ils s’y étonnent également que les enquêteurs n’aient pas cherché à identifier le juge cité par l’essayiste Caroline Fourest, opposante de longue date de M. Ramadan, qu’elle dit avoir mis en contact avec “Christelle” en novembre 2009. Soupçonnant ce magistrat d’être en poste à Paris, ils s’inquiètent “qu’il travaille sur le dossier de Monsieur Ramadan, qu’il soit amené à le faire ou a minima qu’il soit en contact avec des magistrats travaillant sur ce dossier”. Selon le JDD, il s’agit de Michel Debacq, actuel avocat général à la cour de cassation. “Pour moi, les faits étaient caractérisés. Je lui ai vivement conseillé d’aller porter plainte”, a-t-il raconté au site internet de l’hebdomadaire.

 

Avec AFP

Directeur de publication. Passionné par l'enquête et le reportage. Je m'intéresse à tout ce qui se passe autours de moi.

Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    sellami

    13 février 2018 at 11:09

    Elle n’est pas contre la langue Amazigh mais contre le dialecte kabyle qu’on veut imposer de force au détriment des autres dialectes que renferme la langue Amazigh.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monde

Monde : Le point sur la pandémie de coronavirus

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a fait depuis plus de 550.000 morts dans le monde, dont plus de la moitié dans les quatre pays les plus touchés, les Etats-Unis (133.195 décès), le Brésil (69.184), le Royaume-Uni (44.602), l’Italie (34.926) et le Mexique (33.526), selon un bilan réalisé par l’AFP à partir de sources officielles, jeudi à 19h00 GMT.

Le nombre de cas d’infection officiellement déclarés a dépassé les 12 millions.

Suspension d’un vol Moscou-Pékin

Le régulateur chinois de l’aviation civile a déclaré vendredi qu’un vol Air China entre Moscou et Pékin serait suspendu, pendant une semaine à compter du 13 juillet, après que plus de cinq passagers ont été testés positifs au Covid-19 à bord d’un vol le 4 juillet.

Trois nouveaux décès en Palestine

La Palestine a enregistré jeudi trois nouveaux décès dus au COVID-19 en Cisjordanie, portant le nombre de morts à 27 depuis le 5 mars.

Le ministère a également signalé 262 nouveaux cas d’infection au COVID-19, ce qui porte le nombre de cas confirmés à 5.829 dans les territoires palestiniens, précisant que les nouveaux cas proviennent des villes de Ramallah, El-Khalil, Tulkarem, Bethléem, Naplouse, la vallée du Jourdain et El Qods-Est.

Belgique : Le port du masque obligatoire dans les lieux publics

Dès samedi, le port du masque sera imposé dans les magasins et les centres commerciaux, les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques.

Dès samedi, le port du masque sera imposé dans les magasins et les centres commerciaux, les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques. “Cette liste pourrait être amenée à évoluer dans le temps, en fonction de la situation épidémiologique”, a précisé le comité de concertation qui rassemble le gouvernement fédéral et les entités fédérées.

Nouveau record de contaminations au Mexique

Le Mexique a enregistré jeudi un nouveau record quotidien de contaminations au Covid-19, avec 7.280 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures , selon les chiffres des autorités locales.
Le Mexique compte désormais 282.283 cas positifs et 33.526 décès après avoir recensé 730 nouveaux cas les dernières 24h.

La Présidente de la Bolivie contaminée

La présidente par intérim de la Bolivie Jeanine Añnez a annoncé jeudi qu’elle avait été testée positive au coronavirus et qu’elle allait bien.

Le président de l’Assemblée nationale constituante du Venezuela a également annoncé sa contamination jeudi soit quelques jours après la contamination du président brésilien Jair Bolsonaro.

14 nouveaux décès en France

Le bilan de l’épidémie de coronavirus en France s’élève jeudi à 29.979 morts depuis le 1er mars, 14 nouveaux décès ayant été constatés dans les hôpitaux, indique la Direction générale de la santé (DGS) dans son point quotidien.

Record d’infections aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré jeudi un nouveau record du nombre d’infections au coronavirus en une journée, avec plus de 65.500 cas supplémentaires recensés en 24 heures, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.


Continue Reading

Monde

COVID-19 : plus de 12 millions de contaminations dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans le monde a dépassé mercredi les 12 millions, atteignant 12.012.000, selon le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence.

le nombre de décès dus au COVID-19 dans le monde s’est élevé à 548.914, selon la même source.

“Il faut s’inquiéter”

“Les infections au COVID-19 en Afrique ont aujourd’hui dépassé les 500.000, et il y a lieu de s’inquiéter car un nombre croissant de pays connaissent une forte augmentation de cas”, a mis en garde l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Jusqu’à présent, en moins de cinq mois, le virus a fait 11.959 victimes, surpassant les 11.308 vies perdues lors de la pire épidémie d’Ebola au monde qui a frappé l’Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016, souligne l’organisation onusienne.

Selon la même source, seuls l’Egypte et l’Afrique du Sud comptent plus d’un millier de décès. L’Afrique du Sud est également le pays qui compte le plus grand nombre de cas sur le continent, avec 215.855 cas et 3.502 décès, suivi de l’Egypte (77.279 cas et 3.489 décès), du Nigeria (77.279 cas et 669 décès), du Ghana (29.789 cas et 129 décès) et de l’Algérie (16.879 cas et 968 décès).

“L’Algérie, l’Egypte, le Ghana, le Nigeria et l’Afrique du Sud représentent environ 42% des cas de COVID-19”, a précisé le Bureau régional pour l’Afrique de l’OMS dans un communiqué, ajoutant que l’Afrique du Sud représente à elle seule 29% du nombre total de cas sur le continent.

Nouveau record journalier au Mexique

Le Mexique a enregistré mercredi un nouveau record d’infections au coronavirus avec 6.995 nouveaux cas recensés durant les dernières 24 heures, selon le ministre mexicain de la Santé.
Ce nouveau bilan porte à 275.003 le nombre total de contaminations dans le pays.
Avec plus de 32.796 décès, le pays nord-américain est le cinquième pays le plus endeuillé au monde.

Le Tchad rouvre son espace aérien

Le Tchad a annoncé mercredi la réouverture de son espace aérien pour les vols internationaux à partir du 1er août malgré la progression continue du nouveau coronavirus sur le continent africain.

Allègement des restrictions en Mauritanie

La Mauritanie a décidé de lever à partir de vendredi le couvre-feu nocturne instauré depuis mars, et de rétablir la circulation qui avait été interdite entre les régions pour faire barrage à la pandémie de coronavirus, a annoncé la télévision nationale mercredi.

Les Etats-Unis restent en haut de l’échelle

Les Etats-Unis restent le pays le plus touché par la pandémie avec 3.054.695 cas confirmés et 132.299 décès, selon les chiffres de l’université Johns Hopkins.

Plus de 11 morts au Pérou

Le ministère péruvien de la Santé a annoncé que le pays a dépassé mercredi la barre des 11.000 morts liés au coronavirus, une semaine après avoir amorcé un déconfinement graduel pour réactiver une économie en partie paralysée.
Avec 181 décès lors des dernières 24 heures, le total des morts s’est élevé à 11.133, selon les autorités.


Avec APS et AFP

Continue Reading

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Plus de 539 000 morts

La pandémie a fait au moins 539 620 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 19 h GMT.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché avec 130 813.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil (65 487 morts), le Royaume-Uni (44 391 morts), l’Italie (34 899 morts) et le Mexique (31 119 morts).


Plus de 11.000 cas en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a franchi mardi la barre des 11.000 cas de COVID-19, avec 228 infections supplémentaires, 103 guéris et un nouveau décès enregistrés par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Selon le directeur général de la Santé Mamadou Samba, le bilan global à ce jour dans le pays fait état de 11.194 cas confirmés, 5.487 guérisons et 76 décès.

La barre des 5.000 cas franchie en Mauritanie

Les autorités sanitaires mauritaniennes ont signalé mardi 76 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le total provisoire de cas à 5.024. Sur 1.016 tests effectués au cours des dernières 24 heures, 76 se sont révélés positifs, tous des cas contacts.

Selon la même source, la Mauritanie a enregistré 2 décès supplémentaires, ce qui porte le bilan de décès à 135. Le nombre de guéris a augmenté de 48 pour atteindre 1.944 depuis l’apparition de la pandémie en Mauritanie, a-t-on ajouté.

Le Texas enregistre un nombre record de contaminations

Le Texas est devenu mardi le troisième Etat américain à dépasser les 10.000 nouveaux cas en 24H. Le grand Etat du Sud des Etats-Unis a enregistré 10.028 tests positifs mardi, un seuil quotidien que seuls New York et la Floride ont rapporté avant lui.

Confinement prolongé en Colombie

Le président colombien, Ivan Duque a annoncé, mardi soir, la prolongation du confinement obligatoire jusqu’au 1er août pour endiguer le Covid-19, tout en faisant état de nouvelles mesures d’assouplissement qui concernent plus de la moitié des municipalités du pays.

L’épidémie “s’accélère”

L’épidémie “s’accélère” avec 400.000 nouveaux cas enregistrés au cours du week-end dernier, a averti l’OMS. “En réalité certains pays ont fait des progrès significatifs dans la réduction du nombre de décès, alors que dans d’autres pays, les décès sont toujours en augmentation”, a souligné le patron de l’organisation Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Avec AFP

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR