Accusé de faux et usage de faux: Ali Haddad condamné à 6 mois de prison ferme

Le président du forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, vient d’être reconduit à la tête de l’organisation pour un deuxième mandat. Unique candidat, le patron des patrons a été réélu sans surprise, dès l’ouverture de l’assemblée générale élective, qui se tient, depuis ce matin, à la Safex aux Pins Maritimes à Alger.

Crédit photo : DR | Ali Haddad, président du forum des chefs d'entreprises (FCE)

Grand Angle (300x600)

Le tribunal de Bir Mourad Raïs vient de prononcer son verdict dans l’affaire concernant le patron de l’ETRHB Ali Haddad.

 

Ali Haddad a été condamné à six mois de prison ferme assortis d’une amende de 50 000 dinars pour faux et usage de faux. Ses deux passeports ont été confisqués ainsi que la somme d’argent en devises qu’il avait sur lui le jour de son arrestation à Oum Tboul, le 31 mars dernier. Le parquet avait requis, le 3 juin dernier, une peine de dix huit mois de prison ferme et une amende de 100 000 dinars à l’encontre de Haddad.

Dans le cadre de cette affaire, le commissaire de Police, Hassan Boualem, a, d’ailleurs, été condamné à deux mois de prison avec sursis.

Il convient de rappeler qu’Ali Haddad est poursuivi dans plusieurs autres affaires de corruption.

Adsence Milieu article