Connect with us

Politique

Accidents de travail : Les chiffres de la CNAS

En marge des travaux de la 2e édition du Congrès international de prévention des risques professionnels, qui s’étalera sur trois jours à partir d’aujourd’hui, la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) a dressé un bilan chiffré des accidents de travail enregistrés l’année écoulée.

Avatar

Published

on

© DR | CNAS, les accidents du travail

Selon les statistiques publiées aujourd’hui par la CNAS, les accidents de travail enregistrés pour l’années 2018 s’élèvent à 47.000 cas, dont 529 ont été mortels. Le secteur d’activité le plus touché par les accidents de travail est celui des services avec 26,8%, suivi par le BTP avec 26% puis la sidérurgie avec 10%. Quand aux accidents mortels c’est le BTP qui a hérité du plus grand taux, avec 45% des cas de décès enregistrés.

En indemnisations journalières, la CNAS à dû prendre en charge pas moins de  2.158.431 cas et indemniser les accidents de travail et les maladies professionnelles pour un montant total dépassant les 26 milliards de dinars.

Autres soucis majeur pour la CNAS, les maladies professionnelles, avec 410 cas dénombrés pour 2018, dont la surdité (19%), la tuberculose (13,6%) et les troubles de la parole (12,02%) constituent les principaux maux occasionnés aux travailleurs dans l’exercice de leurs métiers.

Afin de prévenir et de sensibiliser sur les risques en entreprise, la CNAS a effectué 179.799 visites, dont 29.999 pour enquêtes ou contrôles ainsi que 2.000 activités de formation au profit d’entreprises.

Par ailleurs, la Caisse a visité, durant les cinq dernières années, 179.799 établissements, dont 29.999 opérations de contrôle et d’enquête sur les accidents de travail et les maladies professionnelles au niveau des établissements, et procédé à l’émission de 93.948 recommandations aux patrons et à l’organisation de 2.000 activités d’information et de sensibilisation au profit des patrons, des stagiaires et des apprentis de la formation professionnelle.

Présent aux travaux de la 2e édition du Congrès international de prévention des risques professionnels, le secrétaire général du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Merzak Gharnaout, a appelé à « mettre en place une politique et un programme à l’échelle nationale pour renforcer la santé et la sécurité au travail, en concertation avec les différents acteurs en vue de l’amélioration, le renforcement et le contrôle de l’application des lois relatives à la santé et à la sécurité au travail ».

La Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS), autre organisme présent à ce séminaire, par le biais de son directeur général, Lahfaya Abderrahmane, voit cette rencontre comme « un espace scientifique de concertation pour accorder la chance à tout un chacun de façon à échanger les vues et élargir le débat sur la santé des travailleurs et les voies de prévention des risques professionnels », a-t-il déclaré.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR