Connect with us

Politique

Abderrahmane Benbouzid : “Le virus va nous accompagner pendant des mois encore”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid

Lors de son passage ce mercredi à l’émission “l’invité du matin” de la radio chaîne 1, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a affirmé que la pandémie de coronavirus va nous accompagner pendant des mois encore .

Le ministre a souligné que la situation est inquiétante et que le nombre de personnes infectées pouvait augmenter plus qu’aujourd’hui, notant qu’il y a des personnes porteuses du virus et qui ne se dirigent pas vers l’hôpital.

Dans le même sillage, le ministre a justifié l’augmentation des cas confirmés par l’ouverture des nouveaux laboratoires de dépistage à travers le pays mais aussi par l’activité des citoyens durant le mois de Ramadhan notamment après l’élargissement des activités commerciales.

Cependant Il a affirmé que l’Algérie connait une stabilité et que la situation est sous contrôle. Selon lui, la maîtrise de la pandémie est mesurée par la diminution du nombre de décès et non par l’augmentation du nombre des cas d’infection.

Dans ce sens, Abderrahmane Benbouzid a fait observer que le nombre de victimes en Algérie connait un recul ce qui indique que le traitement à base de chloroquine adopté par les autorités sanitaires est efficace et donne de bons résultats.

Toutefois, le ministre a affirmé que le virus va nous accompagner pendant encore des mois affirmant qu’il faut beaucoup de temps pour l’éradiquer. “Nous ne savons pas s’il y aura deuxième vague, les experts du monde ne le savent pas non plus”.

Concernant l’effet de la chaleur sur le coronavirus, Abderrahmane Benbouzid a évoqué le cas de l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis qui enregistrent des température très élevées sans pour autant surmonter la pandémie, donc le virus ne peut être éliminer par la chaleur, a-t-il conclu.

En outre, le ministre de la Santé a indiqué qu’il y a des citoyens qui ne croient pas en l’existence du virus, exprimant son souhait de voir le port des masques de protection obligatoire. “Personnellement je souhaite voir le port des masques de protection aussi obligatoire que le port de la ceinture de sécurité. Et que toute personne qui ne le porte pas devra faire l’objet d’une amende”, a-t-il espéré.

Par ailleurs le même responsable a affirmé que le comité scientifique chargé d’évoluer la pandémie communique les chiffres en toute transparence sans rien dissimuler.





Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR