Connect with us

Politique

Abderrahmane Benbouzid: Le durcissement des mesures sanitaires n’est pas à écarter

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Abderrahmane Benbouzid à la Radio chaîne III

Le ministre de la Santé, de la Population et de réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué ce dimanche qu’un durcissement des mesures sanitaires n’est pas à écarter en cas d’une nouvelle hausse dans le nombre des nouveaux cas de coronavirus.

Après plusieurs semaines de baisse, le nombre de cas quotidiens du coronavirus a de nouveau franchi la barre des 200 cas. Convié ce dimanche à l’émission “l’invité de la rédaction” de la radio chaine III, Abderrahmane Benbouzid a expliqué cette nouvelle hausse par le relâchement dans le respect des mesures préventives imposées pour endiguer la propagation du coronavirus. Il note avoir, lui-même remarqué, lors de ses visites dans d’autres wilayas, l’abandon “total” des précautions sanitaires par certains citoyens dont la distanciation sociale et port du masque.

C’est pourquoi, note-il, les autorités pourraient recourir à un durcissement des dispositions si le nombre des nouveaux cas quotidiens se maintient à la hausse.

Cependant, l’augmentation des cas ayant coïncidé avec la reprise scolaire prévue le 21 octobre en cours après plus de sept mois de suspension, le ministre a tenu à rassurer les parents d’élèves quant au protocole sanitaire adopté par le ministère de l’Education en coordination avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus à l’occasion de la reprise.

Par ailleurs, le ministre a réitéré son appel au respect des mesures sanitaires. La baisse des nouvelles contaminations et la réouverture des mosquées “ne veut pas dire que l’Algérie s’est débarrassée de l’épidémie”, a-t-il fait remarquer ajoutant qu’il faut “coexister avec le virus”.











Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR