Connect with us

Politique

Abdelmadjid Tebboune : convergence de vues « totale et absolue » entre l’Algérie et la Tunisie

Avatar

Published

on

© DR l Kaïs Saïed, président de la Tunisie, en visite à Alger

La visite officielle qu’effectue le Président tunisien en Algérie semble satisfaire les deux chefs d’Etats. Lors d’une conférence de presse conjointe, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a fait état d’une convergence de vues « totale et absolue » entre l’Algérie et la Tunisie « sur tous les plans », y compris sur les questions régionales et internationales, notamment le dossier libyen.

L’Algérie qui prône une solution politique et s’oppose à toute intervention étrangère en Libye, voit la Tunisie, par le biais de M. Kaïs Saïed, la rejoindre et conforter cette position. « La solution doit être libo-libyenne » et ce pays « doit être préservé des ingérences étrangères et de l’afflux des armes », a déclaré Abdelmadjid Tebboune lors du point de presse.

A la recherche de solutions à même de désamorcer le conflit qui secoue le pays voisin depuis bientôt dix ans et d’y ré-instaurer la paix, le président algérien a appelé à « la tenue, à Alger ou à Tunis, de rencontres avec tous les Libyens et l’ensemble des tribus libyennes afin d’amorcer une nouvelle ère pour l’édification de nouvelles institutions permettant l’organisation d’élections générales et l’établissement des nouveaux fondements de l’Etat libyen démocratique », sous condition préalable « que cette proposition soit acceptée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) », a-t-il affirmé.

Autre sujet d’actualité du moment, la Palestine et « l’accord du siècle » proposé par Donald Trump. Le locataire du palais de Carthage confirme « la totale convergence » des points de vue de vue de l’Algérie et de la Tunisie pour le rejet du « Deal du siècle » et souligne « l’attachement à un Etat palestinien indépendant, aux frontières de 1967, avec El Qods Echarif pour capitale ».

Abordant le volet économique, Abdelmadjid Tebboune a annoncé avoir discuté avec son homologue tunisien du « développement des zones frontalières et de la complémentarité économique entre les deux pays» et qu’une visite de travail le conduira en Tunisie après la désignation du nouveau gouvernement tunisien. Afin « d’examiner tous les dossiers qui attendent des décisions des deux présidents », le président algérien sera accompagné lors de cette visite par « une importante délégation gouvernementale », a poursuivi M. Tebboune.

Poursuivant, le chef de l’Etat a fait part de la « décision du dépôt de 150 millions USD dans la Banque Centrale tunisienne et la poursuite des facilitations de paiement de l’approvisionnement en gaz et hydrocarbures en attendant que la Tunisie traverse ses difficultés », signe de la volonté algérienne d’apporter toute son aide au pays voisin « qui traverse une conjoncture difficile, tant au plan financier qu’économique », a  assuré M. Tebboune.

Au registre de la sécurité et soucieux de renforcer la coopération entre l’Algérie et la Tunisie, Abdelmadjid Tebboune affirme que « La sécurité et la stabilité de la Tunisie et de l’Algérie étaient intrinsèquement liées » et fait savoir que « la lutte contre le terrorisme se poursuivra, en opérationnalisant tous les mécanismes de lutte antiterroriste aux frontières ».

Les zones frontalières faites de reliefs montagneux continuent à être le théâtre d’opérations, parfois sanglantes, menées par les groupes armés qui opèrent des deux côtés de la frontière. Une coopération militaire effective devra permettra de venir à bout de ces groupes terroristes.

Le président tunisien avait affirmé que le premier pays qu’il visiterait officiellement serait l’Algérie. Hormis un déplacement qui l’a mené aux obsèques de Qabus Ibn Saïd, sultan d’Oman, Kaïs Saïed a honoré son engagement. En contre-partie, il s’assure le soutien de l’Algérie officielle.

La Tunisie dont la consommation de gaz naturel est assurée par l’Algérie, lorgne sur le marché algérien depuis le frein qu’ont connu ses exportations vers l’autre voisin, la Libye. la visite de Kaïs Saïed permettra certainement aux producteurs tunisiens de trouver des débouchés pour leurs produits. La visite que devra effectuer en Tunisie, sous peu, Abdelmadjid Tebboune nous en informera un peu plus.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR