Suivez-nous

Politique

Abdelkader Zoukh condamné à 4 ans de prison dans l’affaire d’Ali Haddad

Meriem Nait Lounis

Publié

le

Le tribunal de Tipaza a condamné, ce mardi, l’ex wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, à 4 ans de prison ferme et 1 million de DA d’amende dans son troisème dossier qui le lie à l’homme d’affaires, Ali Haddad. Dans ce dernier, Zoukh est poursuivi pour “octroi d’indus privilèges”, rapporte l’agence APS.

Le procureur de la République avait requis, lors du procès qui a eu lieu le 08 décembre courant, 10 ans de prison ferme contre l’ancien responsable de la capitale.

Le même jour, l’ex wali de la capitale a été condamné par le même tribunal à cinq ans de prison ferme dans sa première affaire qui concerne l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout. Abdelkader Zoukh est accusé de lui avoir octroyé, et à des membres de sa famille, “d’indus privilèges et des biens immobiliers”.

Jugé, aussi le 8 décembre, dans un deuxième dossier le liant, cette fois-ci, à l’ancien directeur général de la sûreté nationale, Abdelghani Hamel, Abdelkader Zoukh a été condamné à 4 ans de prison ferme et un million de dinars d’amende pour “octroi d’indus  privilèges” à l’ancien DGSN et des membres de sa famille.

Outre ces condamnations, le responsable a été interdit de se porter candidat à des élections pendant les trois ans suivant la fin de sa peine et à occuper des postes de hautes responsabilités, d’après l’APS.

 

 

 

 

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR