Connect with us

Politique

Abdelaziz Rahabi soutient la grève des magistrats et dénonce la décision du ministère de la Justice

L’ancien ministre de la Communication, Abdelaziz Rahabi a exprimé, ce lundi 28 octobre, son soutien à la grève illimité des magistrats pour protester contre le dernier mouvement annuel des magistrats opéré par le ministère de la Justice et réclamer la séparation des pouvoirs judiciaire et exécutif.

Avatar

Published

on

“La révolte des magistrats contre l’emprise du pouvoir exécutif sur le pouvoir judiciaire était attendue et constitue un tournant décisif dans la lignée du mouvement populaire qui appelle constamment à l’indépendance de la justice comme condition préalable à l’établissement d’un Etat de droit”, a écrit Rahabi dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’ancien ministre de la Communication estime que les magistrats ont “une opportunité unique pour trancher définitivement la problématique de la séparation entre le pouvoir judiciaire et le pouvoir exécutif “bouteflikien” qui a instrumentalisé la justice pour offrir l’impunité aux corrompus”.

Abdelaziz Rahabi, a lancé un appel “aux forces politiques pour qu’elles se solidarisent avec les revendications légitimes des magistrats et apprécient leur disponibilité à dialoguer, car leur combat pour “l’indépendance du juge” conditionnera l’avenir de notre ambition collective pour l’établissement d’un État de droit”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR