Connect with us

En continu

Abdelaziz Rahabi qualifie l’arrestation des manifetants de “virage dangereux”

Avatar

Published

on

L’ancien ministre de la communication, Abdelaziz Rahabi a dénoncé, ce mardi 17 septembre, l’arrestation du militant Samir Benlarbi et de manifestants lors des marches populaires qualifiant cet agissement de “virage dangereux” qui ne crée point un climat favorable à l’organisation d’un scrutin populaire.

 

“L’arrestation de Samir Benlarbi et de manifestants du Hirak national constitue un virage dangereux dans les choix du pouvoir en place”, écrit M. Rahabi dans un message publié sur sa page Facebook.

Pour l’ancien ministre, le pouvoir “a refusé d’instaurer les mesures d’apaisement et de confiance dans le traitement de l’impasse politique que vit le pays dont la responsabilité incombe entièrement au pouvoir”.

“Ces agissements et d’autres, comme la fermeture des médias aux avis opposés et le chantage à la publicité institutionnelle sur les médias (privés) ainsi que les restrictions sur les activités politiques et associatives ne favorisent pas un climat favorable à l’organisation d’un scrutin populaire qui nécessite un taux de participation qui lui donnera la crédibilité nécessaire”, a-t-il conclu

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR