Connect with us

En continu

Abdelaziz Rahabi: “Ceux qui appellent à la nécessité d’encadrer le Hirak veulent le récupérer ou faire perdurer la crise”

Avatar

Published

on

 L’ancien diplomate et ministre, Abdelaziz Rahabi a indiqué mercredi que “les revendications exprimées par le Hirak, sont raisonnables”, soulignant qu’il ne voyait pas “nécessaire l’encadrement du mouvement populaire qui se poursuit depuis le 22 février”, rapporte l’agence officielle.

 

Pour l’ancien ministre de la communication, “il est impossible que les millions de manifestants sortis dans les rues désignent une seule personnes pour les représenter”, a-t-il souligné, estimant que “ceux qui appellent à la nécessité d’encadrer le Hirak veulent faire perdurer la crise ou récupérer le Hirak”.

M.Abdelaziz Rahabi a rappelé, dans ce contexte, sa proposition aux manifestants de s’organiser en tant que force politique à travers la création de partis ou l’adhésion à d’autres formations politiques.

S’agissant des solutions à la crise politique que traverse l’Algérie, M.Rahabi estime qu’elles doivent êtres issues de l’esprit de la Constitution et non pas de son texte”, indique la même source préconisant une lecture “flexible” qui servirait les intérêts du peuple.

“Nous sommes aujourd’hui otages de cette Constitution incapable de définir une issue à la crise qui sévit en Algérie, ce qui nous interpelle fortement quant à la nécessité de faire une lecture flexible de la Constitution, à même de servir les intérêts du peuple”, prône-t-il

Pour M. Rahabi, “cette impasse politique était prévisible, l’article 102 de la Constitution ayant été évoquée à lui seul et n’ayant pas été accompagnée d’une initiative politique, alors que l’appel à la nécessité d’appliquer les deux articles 7 et 8 avait pour but de stimuler la volonté populaire en raison du désintérêt affiché vis-à-vis de la participation aux élections”.

L’intervenant estime en outre que la Constitution en Algérie a toujours été sollicitée  depuis l’indépendance pour se maintenir au pouvoir, ajoutant que la loi suprême du pays “manque de mécanismes susceptibles de résoudre les problèmes et les crises”, ce qui signifie la nécessité d’aller vers une Constitution qui assure l’équilibre des pouvoirs.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR