Connect with us

Accueil

À la veille du défilé du 5 juillet, Alger bloquée par les embouteillages

Published

on

D’interminables bouchons de voitures se sont constitués sur différents axes routiers menant vers et à l’intérieur de la capitale, Alger, ce dimanche, à deux jours du défilé militaire du 5 juillet, pour célébrer le 60e anniversaire de l’indépendance.

Au centre de la capitale, la circulation est pratiquement bloquée. La page facebook Info Trafic Algérie (ITA), a publié une photo du rond-point du 1er Mai, submergé par le nombre important de voitures, dans les quatre sens.

Des  automobilistes que nous avons pu joindre nous ont affirmé «avoir passé des heures dans les embouteillages», notamment du coté de la route Dar El Beïda menant vers Ben Aknoun.

Plusieurs images ont été postées sur les réseaux sociaux, montrant les bouchons à Ain Naâdja, Ouled Fayet, Bir Khadem, à El Mouhamdia et aux Pins maritimes. Même le métro a enregistré «une fréquentation record», selon les usagers.

En prévision du défilé militaire de mardi, sur la Route nationale N° 11, jouxtant Djamaâ El Djazaïr, les autorités ont décidé de «la fermeture de la rocade Nord (RN 11), dans les deux sens, aux points de ralliement avec la rocade Sud, au niveau du pont Cosider à Bar El Beïda et niveau de la station de dessalement El Hamma à Belouizdad»,  avait annoncé la DGSN. Tous les accès menant à ce tronçon long de 16 km ont également été fermés.

Le plan spécial a prévu le détournement de la circulation à destination d’Alger, vers plusieurs routes, «Dar El-Beida – Ben Aknoun, la RN5 par l’échangeur d’El Harrach, la RN8 par Hussein Dey». Pour la circulation au niveau du centre de la capitale, il a été prévu de la détourner vers le boulevard de l’ANP, via l’échangeur Aïssat Idir menant vers la Place 1er Mai.

Continue Reading
Advertisement
Comments