Connect with us

Politics

A défaut d’assistance, Bengrina anime un meeting à Relizane devant son staff et des journalistes

Le candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina, qui poursuit son cinquième jour de campagne électorale, a animé un meeting pour le moins “imperceptible” à Rélizane. Faute d’assistance et de soutien populaire, le candidat a dû animer son meeting devant son staff et des journalistes.

Avatar

Published

on

S’exprimant lors d’une conférence organisée dans une salle placée sous haute protection, dans le centre ville de Relizane, Bengrina a tiré à boulets rouges sur les partisans de la période de transition soulignant que ces derniers qui furent “responsables de la décennie noire et ont envisagé de rallonger le mandat de Bouteflika en 2018, s’attaquent aujourd’hui à ceux qui voient en les élections présidentielle une solution à la crise que vit le pays”.

Bengrina n’a pas raté pas l’occasion pour déverser son venin sur l’opposition et les partis politiques qui plaident pour une période de transition. “Ces parties recevaient des financements et le soutien de ceux qui se trouvent actuellement dans la prison d’El-Harrach et ont fait d’eux des personnalités juridiques et politiques incontournables et des associations pour soit-disant défendre la démocratie”, a-t-il déclaré.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR