Catégories
Politique

Lamamra s’entretient avec son homologue italien

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu ce samedi avec son homologue italien, Luigi Di Maio.

« Dans le cadre de la visite d’Etat du Président de la République italienne, M. Sergio Mattarella, en Algérie, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, s’est entretenu avec son homologue italien, M. Luigi Di Maio , au siège de la Présidence de la République », a indiqué un communiqué du ministère des Affaires Etrangères et de la communauté nationale à l’étranger.

« A cette occasion, les deux ministres ont discuté des relations bilatérales distinguées entre les deux pays amis et des résultats attendus de la visite du président italien dans notre pays. Ils ont également discuté des avantages bilatéraux à venir dans le cadre des efforts conjoints visant à renforcer le partenariat stratégique et à renforcer les relations de coopération conformément au Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération entre les deux pays », a-t-il ajouté.

« En outre, les deux chefs diplomatiques ont échangé sur un certain nombre de questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment les situations politiques et sécuritaires prévalant en Libye et au Sahara occidental », a-t-il conclu.

Le président italien est arrivé plus tôt dans la matinée de ce samedi à Alger à la tête d’une importante délégation pour une visite officielle de deux jours. Il a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le président Tebboune et des membres du gouvernement.

Catégories
Monde

Assassinat de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo

L’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC), Luca Attanasio, a été assassiné lundi dans une attaque qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM), a confirmé le ministère des Affaires Etrangères italien.

L’attaque survenue près de Goma dans l’Est de la République démocratique du Congo a été d’abord rapportée par diverses sources médiatiques avant d’être confirmée par les autorités italiennes.

L’ambassadeur Luca Attanasio «est décédé de suite de ses blessures», a déclaré à l’AFP une source diplomatique de haut rang à la capitale du RDC Kinshasa.

Deux autres personnes ont également été tuées pendant l’attaque, a indiqué de son côté à l’AFP le major Guillaume Djike, porte-parole de l’armée dans la région du Nord-Kivu, sans préciser l’identité des victimes.

Le décès de Luca Attanasio, 43 ans et en poste depuis 2018, a par la suite été confirmé par son central.

«C’est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort, aujourd’hui à Goma, de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d’un militaire», a indiqué la diplomatie italienne.

Ils voyageaient en voiture «dans un convoi de la Monusco», la mission des Casques bleus qui est présente en RDC depuis vingt ans, précise encore le communiqué du ministère.

Le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, qui se trouvait à Bruxelles pour une réunion avec ses homologues européens, a annoncé son retour anticipé à Rome.

Avec AFP

Catégories
Politique

L’Algérie prendra part à la réunion du G20 prévue à Rome en 2021

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a reçu hier, samedi 5 décembre à Alger, le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di-Maio. Une rencontre dans laquelle l’Algérie s’est vu conviée officiellement à la prochaine réunion du G20 prévue en Italie fin octobre 2021.

En effet, l’Algérie s’est vu officiellement conviée à la prochaine réunion au sommet du G20 qui se tiendra en Italie dans la ville de Rome, fin octobre 2021. En visite de travail à Alger hier, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale italien Luigi Di-Maio, a informé son homologue algérien Sabri Boukadoum de la décision de Rome d’inviter l’Algérie à la quinzième réunion du groupe des vingt.

L’Italie a succédé à l’Arabie saoudite à la tête du G20 le 1 décembre 2020. Giuseppe Conte, président du Conseil italien, a annoncé, via twitter, que « la présidence italienne du G20 se basera sur 3 piliers, qui sont l’Homme, la planète et le bien-être« .

Ajoutant également que cette dernière devrait « faire face aux défis mondiaux qui nous attendent et œuvrer ensemble, dès aujourd’hui, pour construire demain et remettre une planète meilleure à nos enfants« .

Notons par ailleurs, qu’au sommet du G20 qui se tiendra cette année dans la ville de Rome, se réunira, en plus de l’Algérie, l’Union européenne, l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, la Russie, le Canada, l’Argentine, la Chine, la Turquie, le Brésil, l’Allemagne, les États Unis, l’Inde, la Corée du Sud, le Royaume Uni, l’Italie, le Japon, l’Indonésie, le Mexique, la France et l’Australie.

En outre, au cours de cette rencontre tenue hier, entre M.Boukadoum et son homologue italien M. Di-Maio, un mémorandum d’entente sur le dialogue stratégique des relations bilatérales et les questions politiques et de sécurité globale a été signé en vue d’un « véritable partenariat » ainsi qu’a une « consolidation des relations et la coopération bilatérales » entre les deux pays, selon l’APS.

Des questions d’ordre régionales et internationales, en particulier, l’évolution récente au Sahara occidental ainsi que la situation en Libye et au Mali, et tout ce qui touche au bassin méditerranéen, notamment, le phénomène de l’immigration clandestine, ont également été évoqués par les deux ministres.

Pour rappel, le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di-Maio a entamé samedi une visite de deux jours en Algérie à l’invitation de son homologue algérien. Il s’agit de sa seconde visite officielle au pays au titre de l’année 2020.

Catégories
Politique

Sabri Boukadoum reçoit son homologue italien Luigi Di-Maio

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a reçu samedi à Alger, le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di-Maio, qui effectue une visite de travail de deux jours en Algérie.

Selon la radio nationale, l’audience s’est déroulée au siège du ministère des Affaires étrangères. Elle a été élargie par la suite aux membres des deux délégations. Il s’agit de la deuxième visite de M. Di-Maio à Alger, au titre de l’année 2020.

La visite s’inscrit dans le cadre de « la consolidation des liens d’amitié et de coopération entre l’Algérie et l’Italie », a précisé, la même source, citant un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cette visite constituera, également, « une occasion de passer en revue les axes prioritaires de la coopération bilatérale et d’examiner l’agenda des grandes échéances à venir, notamment la tenue, au cours de l’année 2021, de la 4ème réunion de Haut niveau ».

Les questions d’actualité régionales et internationales, en particulier, l’évolution récente au Sahara occidental ainsi que la situation en Libye et au Mali, figureront également à l’ordre du jour des entretiens entre les chefs de la diplomatie des deux pays.

Catégories
Politique

Le ministre italien des Affaires Etrangères samedi à Alger

Le ministre italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Luigi Di-Maio, effectuera à compter de samedi 05 décembre une visite de travail de deux jours en Algérie, et ce, à l’invitation de son homologue algérien Sabri Boukadoum.

« A l’invitation de Monsieur Sabri BOUKADOUM, Ministre des Affaires Etrangères, le Ministre italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Monsieur Luigi Di-Maio, effectuera une visite de travail en Algérie les 05 et 06 décembre 2020″, a indiqué mercredi un communiqué du ministère des Affaires Etrangères.

Lors de sa visite en Algérie, qui est la deuxième au titre de l’année 2020, le ministre italien et son homologue procéderont à la signature d’un Mémorandum d’entente instituant le « Dialogue Stratégique sur les Relations bilatérales et les Questions Politiques et de Sécurité Globale» », selon ledit communiqué.

Précisant que l’invité sera également reçu par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, la diplomatie algérienne a indiqué que cette rencontre s’inscrit « dans le cadre de la consolidation des liens d’amitié et de coopération » entre les deux pays.

« Elle constituera, pour les deux parties, une occasion de passer en revue les axes prioritaires de la coopération bilatérale et d’examiner l’agenda des grandes échéances à venir, notamment, la tenue, au cours de l’année 2021, de la 4ème Réunion de Haut Niveau », détaille le communiqué du ministère.

« Les questions d’actualité régionale et internationale, en particulier, l’évolution récente au Sahara Occidental ainsi que la situation en Libye et au Mali, figureront également à l’ordre du jour des entretiens entre les Chefs de la diplomatie des deux pays », ajoute-il.

Pour rappel, le chef de la diplomatie italienne a effectué en janvier 2020 une visite de travail de deux jours en Algérie.

Quitter la version mobile
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR