Catégories
Politique

Élections législatives: le nombre de voix obtenues par les gagnants révélé

Les résultats définitifs des élections législatives du 12 juin ont été publiés au dernier numéro du journal officiel. D’autres détails ont été dévoilés dont le nombre de voix obtenues par chaque liste ayant remporté des sièges au sein du nouveau Parlement.

Les résultats définitifs ont été proclamés par le Conseil Constitutionnel le 23 juin dernier mais les voix obtenues par chaque parti n’ont été révélées qu’hier dans le dernier numéro du journal officiel.

Ainsi, le taux d’abstention record qui a marqué ce scrutin s’est reflété sur le nombre de voix obtenues puisqu’aucune liste n’a pu convaincre plus de 300,000 citoyens.

En effet, le Front de Libération National (FLN) qui est venu à la tête des résultats avec 98 sièges a obtenu 287 828 voix. Le Mouvement de la Société pour la Paix (MSP) qui a gagné 65 sièges a eu 208 471 voix. Le Rassemblement National Démocratique (RND) a obtenu ses 58 sièges grâce à 198 758 voix. Le Front El Moustakbal qui occupera 48 sièges au Parlement a obtenu 153.987 voix. le mouvement el Bina a obtenu 106 203 voix pour 39 sièges.

Le deuxième bloc parlementaire à savoir les indépendants ont eu obtenu jusqu’à 18,000 voix par certaines listes. Ces derniers occuperont 84 sièges au Parlement.

D’après les mêmes résultats, le nombre de sièges obtenus par des candidats de moins de 40 ans est de 134 ce qui représente un taux de représentation de 32,92%. Le nombre de sièges qui seront occupés par des femmes est de 33 soit 8,10% du nombre total.

Pour rappel, le taux de participation a été établi à 23% soit un total de 5.622.401 électeurs seulement se sont présentés aux urnes sur un les 24.453.992 électeurs inscrits.

Catégories
Economie

Service après-vente : un décret pour assurer la couverture sur les réseaux de distribution promulgué au JO

Le fabricant et/ou l’importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d’une manière à couvrir l’ensemble de son réseau de distribution, stipule le décret exécutif fixant les conditions et les modalités de mise en œuvre du service après-vente des biens, publié au Journal officiel N° 45.

Le texte, qui s’applique aux biens destinés au consommateur après expiration de la période de garantie ou dans les cas où la garantie ne peut jouer, précise que « le service après-vente peut être assuré par une autre personne physique ou morale à laquelle le fabricant et/ou l’importateur font appel pour la réalisation du service après-vente« .

De plus, le fabricant et/ou l’importateur doit assurer la disponibilité des pièces de rechange, au moins, pour une durée de cinq (5)ans, en cas de fin de production ou d’importation d’un bien, sauf si un texte particulier prévoit une autre durée.

Le vendeur est également tenu de mettre à la disposition du consommateur, toutes les informations nécessaires, notamment les coordonnées d’identification du prestataire du service après-vente et sur la disponibilité des pièces de rechange.

Le prestataire du service après-vente doit informer le consommateur, avant de procéder à la réparation, de l’origine de la panne, des pièces à remplacer, de la nature de l’intervention et sur les risques éventuels dus à la réparation et toute autre information nécessaire.

Il doit, également, informer le consommateur qu’il peut conserver les pièces et les éléments remplacés.

Le prestataire du service délivre un devis au client si celui-ci en fait la demande et il doit l’informer au préalable, dans le cas où le devis est facturé.

Le devis doit préciser les éléments essentiels du contrat de service après-vente et le décompte détaillé, en quantité et en prix, de chaque prestation et produit à fournir.

Le prestataire peut proposer au client l’utilisation des pièces de rechange d’occasion qui doivent être en bon état et sûres.

Il doit également mettre, en présence du client, le bien réparé à l’essai.

En outre, « le bien confié au prestataire pour être réparé dont le client n’a pas demandé la récupération dans un délai d’une année décomptée, à partir de la date de récupération du bien, fixée sur le bon de dépôt, est considéré comme abandonné« .

Le décret indique que les prestataires de service après-vente en activité doivent se conformer aux dispositions du présent décret dans un délai d’une (1) année, à compter de la date de sa publication au JO.

A noter que le texte concerne l’ensemble des prestations que l’intervenant doit fournir lors de la mise à la consommation du bien, à titre onéreux ou gratuit, telles que les prestations de dépannage, de réparation, de maintenance, d’installation, de contrôle technique, de transport ainsi que la fourniture des pièces de rechange.

Catégories
Economie

ANADE: le seuil des fonds propres pour les étudiants et chômeurs désormais fixé à 5%

Le seuil minimum des taux relatifs aux fonds propres mobilisés pour les étudiants et les jeunes chômeurs porteurs de projets a été réduit à 5% au lieu de 10% du taux du montant global de l’investissement quand ce dernier est inférieur ou égal à 10 millions de dinars, a annoncé l’Agence Nationale d’Appui et de Développement de l’Entreprenariat (ANADE).

En effet, comme stipulé par les articles 3 et 11 du décret exécutif n°03-290 du 6 septembre 2003 fixant les conditions et le niveau d’aide apportée aux jeunes, paru au 25e numéro du journal officiel, « les dispositions relatives aux taux des fonds propres mobilisés pour les étudiants et les jeunes porteurs de projets » a été fixé au seuil de « 5% du montant global de l’investissement », dans le cas où celui-ci est « inférieur ou égal à dix millions de dinars ».

Par ailleurs, conformément à l’article 11, « les dispositions relatives aux montants des prêts non rémunérés pour les étudiants porteurs d’idées et les jeunes chômeurs porteurs de projets, est fixé à 25% du montant global de l’investissement lorsque celui-ci est inférieur ou égal à dix millions de dinars ».

Pour rappel, l’ANADE anciennement appelée ANSEJ dépend désormais du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la micro-entreprise Nassim Diafat. Avant-cela, elle était mise sous la tutelle du ministère du Travail et de l’emploi.

Catégories
Economie

Création d’un nouveau billet de 2000 Da ainsi qu’une pièce de monnaie de 200 Da

Un nouveau billet de 2000 Da ainsi qu’une pièce de monnaie de 200 Da ont été créés. Un règlement portant leur création et leur émission ainsi que leur mise en circulation est paru dans le dernier numéro du journal officiel.

En effet, le premier règlement signé par le Gouverneur de la Banque d’Algérie Rosthom Fadli, en date du 7 décembre 2020, définit les caractéristiques générales de ce billet de banque de 2000 Da qui, notons, sera « mis en place en même temps que les billets de banque actuellement en circulation« .

S’agissant des caractéristiques de ce billet, ce dernier a pour thème général les Héros de la révolution. Concernant les signes récognitifs, notamment les caractéristiques techniques détaillées, les dimensions de ce billet, sont de 158 mm x 71,8 mm (Hors-tout) et de 105 mm x 64 mm, précise le décret.

La vignette quant à elle comporte les six chefs historiques de la glorieuse révolution du 1er novembre 1954, alors que pour la tonalité, elle est en bleu violacé, ajoute-t-on.

L’Emir Abdelkader sera également mis sur le devant de la scène plus exactement au centre d’une bande verticale située à gauche du billet au recto et à droite au verso.

Il est stipulé que dans le cadre du règlement n 20-05 portant création d’un billet de banque de 2000 dinars, « la Banque d’Algérie émet ce billet dont la mise en circulation sera assurée, à compter de la date de promulgation du règlement, précisant que le billet portera la date symbolique du 5 juillet 2020« .

Pour ce qui est de la pièce de monnaie de 200 Da type bimétallique, cette dernière précise la même source, comportera « une couronne extérieure en cupronickel, de couleur grise acier, et d’un coeur en bronze serti à l’intérieur de cette couronne et de couleur jaune« .

Cette dite pièce aura également pour motif la gravure du martyre Ahmed Zabana, et ce, au centre de la pièce. Au revers, le chiffre « 200 » stylisé apparaît sur tout le diamètre du cœur, sur un fond de texture. Cette nouvelle pièce sera aussi mise en circulation après la promulgation du règlement susmentionné.

Catégories
Société

Le vaccin contre la grippe saisonnière « remboursable sous conditions »

Le vaccin anti-grippal est désormais remboursable, précise un arrêté paru dans le dernier numéro du journal officiel et signé par le ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale complétant l’arrêté du 28 Safar 1429 correspondant au 6 mars 2008 fixant la liste des médicaments remboursables par la sécurité sociale.

Selon la même source, le vaccin anti-grippal est remboursable uniquement pour « les assurés sociaux et ayants droit à risque élevé de complication de la grippe » qui sont entres autres « les personnes âgées de 65 ans et plus » également les « adultes et enfants atteints de pathologies chroniques pulmonaires, cardiaques, rénales, métaboliques, neuromusculaires et ceux souffrant d’accident vasculaire cérébral invalidant« .

Par ailleurs, s’agissant des médicaments remboursables par les organismes de la sécurité sociale y figurent les deux souches du virus de la grippe A , soit en unité de « 15 ug d’hemagglutinine, 15 ug d’hemagglutinine ».

Quant aux deux souches du virus de la grippe B, les unités de « 15 ug d’hemagglutinine et 15 ug d’hemagglutinine pour une dose de 0.5 ml » sont également remboursables.

Quitter la version mobile
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR