Catégories
Politique

Oran: décès de quatre travailleurs dans un chantier de construction

Qautre travailleurs ont trouvé la mort ce mardi 18 janvier après la chute d’un porte-charge à la wilaya d’Oran, a informé la Protection civile.

Le porte-charge a chuté, ce mardi matin, d’un immeuble en construction composé de 13 étages, situé à Miramar au centre d’Oran.

Selon la protection civile, trois des victimes sont décédées sur le lieu du drame tandis que la troisième victime a succombé à ses blessures sur le chemin de l’hôpital. Une cinquième personne a été blessée, et se trouve dans « un état grave ».

Les victimes qui travaillaient dans un chantier de construction de cet immeuble sont âgées entre 30 et 50 ans, d’après la même source.

Catégories
Société

Alger: Incendie dans une unité de la police à Bachdjerrah

Un incendie s’est déclaré samedi soir dans une unité de la police à Bachdjerrah à Alger, a indiqué un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

« La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) informe du déclenchement d’un incendie, dans la soirée du samedi 15 janvier 2022, vers 20h45, au niveau d’un des entrepôts du service régionale de matériels de la sûreté nationale, à Bachdjerrah à Alger », selon le communiqué de la DGSN.

D’après le document, l’incendie a été maîtrise par les éléments de la sûreté nationale soutenus par des unités de la protection civile.

Faut-il noter, la DGSN a indiqué qu’aucune perte humaine n’a été enregistrée, tout en soulignant qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du déclenchement de l’incendie.


Catégories
Société

Batna: un décès et cinq blessés suite à une explosion de gaz

Une femme âgée de 26 ans est décédée tandis que cinq autres personnes ont été blessées suite à une explosion de gaz à la wilaya de Batna.

Selon la direction locale de la protection civile, l’âge des blessés varie entre 24 ans et 55 ans. Ils ont été pris en charge suite à « des blessures de degrés variés ».

L’incident est survenu vendredi soir suite à une fuite de gaz dans un immeuble à la commune Fesdis, à ladite wilaya.

Selon la protection civile, l’explosion survenue au première étage de l’immeuble a touché trois autres appartements dans le même étage, et quatre autres appartements aux deuxième et troisième étages de l’immeuble.

D’après la même source des entrepôts de la bâtisse et quatre voiture garées à proximité ont été endommagés.

Catégories
Société

Monoxyde de carbone: 6 personnes sauvées à Saida

6 personnes d’une même famille ont été sauvées à la wilaya de Saida après avoir été intoxiquées au monoxyde de carbone, a fait savoir la cellule locale de la protection civile à la radio nationale.

L’accident s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi au niveau d’une habitation au quartier El Badr du chef-lieu de wilaya, précise le corps constitué.

L’intervention des éléments de la protection civile a permis de sauver deux femmes et quatre enfants. Les deux femmes ont été transférées à l’hôpital Ahmed Medeghri alors que les enfants ont été pris en charge au niveau de l’établissement Mère-enfant « Hamdane Bakhta ».

D’après la même source, une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’incident.

Catégories
Société

Khenchela: cinq membres de la même famille décèdent asphyxiés par le monoxyde de carbone

5 membres de la même famille sont décédés lundi après avoir été asphyxiés par le monoxyde de carbone dans la commune de Kais à la wilaya de Kenchela, selon une déclaration obtenue par la radio nationale auprès du responsable de la cellule de communication de la direction locale de la Protection civile, le capitaine Adel Messaâdia.

Les victimes sont, précise le capitane, le père (51 ans), de la mère (41 ans), de deux garçons âgés de 9 et 15 ans et d’une fille de 18 ans.

Les corps sans vie des victimes ont été découverts après un appel reçu par la protection civile faisant état de l’asphyxie de plusieurs membres d’une même famille par le monoxyde de carbone, précise la même source. Les dépouilles ont été transférées vers la morgue de l’établissement public hospitalier Hihi Abdelmadjid de Kais.

D’après la même source, les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de ce drame.

Quitter la version mobile
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR