Catégories
En continu

Convention de coopération entre la Gendarmerie nationale et la DGSN

Un convention de coopération concernant la coordination et l’action conjointe entre le commandement de la Gendarmerie nationale et la direction générale de la sûreté nationale a été signé, ce mardi 2 aout, au siège du commandement de la Gendarmerie à Chéraga, a indiqué un communiqué du Ministère de la défense nationale (MDN), publié, aujourd’hui, sur sa page  Facebook.

La convention a été signée par le Général Yahia Ali Oulhadj, commandant de la Gendarmerie nationale et Farid Bencheikh, directeur général de la sûreté nationale, en présence des hauts cadres des deux incitations sécuritaires.

La même source précise que « cet accord a jeté les bases juridiques d’une coopération bilatérale entre les deux institutions de sécurité dans plusieurs domaines, notamment la sécurité publique et la gestion des crises« .

« Cette convention vise à renforcer la complémentarité opérationnelle et la pleine coordination entre les deux institutions sécuritaires aux fins d’éliminer criminalité sous toutes ses formes, préserver la sécurité des citoyens et des biens et de s’efforcer de  fournir un meilleur service de sécurité« , a conclut le communiqué.

Catégories
Politique

Police nationale : fin de fonctions pour plusieurs cadres à l’aéroport international d’Alger

Suite à la découverte de deux corps sans vies de jeunes algériens dans compartiment du train atterrissage d’un avion d’Air Algérie, il y a 48 heures, la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN), a mis fin aux fonctions du directeur de la police des frontières et plusieurs autres cadres de la police exerçant au sein de l’aéroport international Houari Boumediene, a indiqué une source proche de la DGSN à INTERLIGNES.

Il est également mis fin aux fonctions du directeur adjoint de la police des frontières aériennes, directeur de la police de l’aéroport Houari Boumediene, chef de l’équipe de la sécurité aérienne, du chef de l’équipe de sécurité et surveillance. Le commissaire principal de la police de l’aéroport ainsi que l’officier de sécurité sur le tarmac de l’aéroport Houari Boumediene ont été relevés de leurs fonctions.

Pour rappel, deux corps sans vies de ces jeunes ont été découverts dans la comparativement du train atterrissage de cet avion d’Air Algérie qui a fait plusieurs liaisons avant de découvrir ces deux corps.

Les limogeages à l’aéroport international d’Alger pleuvent ces jours-ci, quelques jours seulement après le limogeage de Tahar Allache, Président Directeur Général (PGD) de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires d’Alger (SGSIA) le 31 mai dernier.

Catégories
Société

Alger: Incendie dans une unité de la police à Bachdjerrah

Un incendie s’est déclaré samedi soir dans une unité de la police à Bachdjerrah à Alger, a indiqué un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

« La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) informe du déclenchement d’un incendie, dans la soirée du samedi 15 janvier 2022, vers 20h45, au niveau d’un des entrepôts du service régionale de matériels de la sûreté nationale, à Bachdjerrah à Alger », selon le communiqué de la DGSN.

D’après le document, l’incendie a été maîtrise par les éléments de la sûreté nationale soutenus par des unités de la protection civile.

Faut-il noter, la DGSN a indiqué qu’aucune perte humaine n’a été enregistrée, tout en soulignant qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du déclenchement de l’incendie.


Catégories
Campus

Etudiants arnaqués par une agence fictive: la DGSN annonce l’arrestation de trois personnes

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé ce samedi l’arrestation de trois présumés coupables dans l’affaire des étudiants arnaqués par une agence d’étude fictive. Cette affaire a explosé en décembre dernier quand des étudiants, souhaitant poursuivre leurs études à l’étranger, ont dit avoir été escroqués après avoir dépensé des « sommes faramineuses ».

« La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) informe l’opinion publique que ses services compétents, représentés par le Département central de lutte contre le crime organisé, ont depuis la mi-décembre 2021 ouvert une enquête en coordination avec la Justice, concernant l’affaire des étudiants arnaqués par une agence fictive », a indiqué un communiqué de la DGSN.

« Plus de 75 étudiants ont été arnaqués par l’agence qui leur a fait des offres attrayantes via les réseaux sociaux, incitant leurs victimes à s’inscrire et à étudier au niveau des universités étrangères en Ukraine, Turquie et en Russie », précise la même source.

D’après la même source, « les enquêtes préliminaires ont permis de démanteler ce réseau criminel et d’arrêter les 03 principaux instigateurs de cette agence fictive dont les sièges ont été identifiés dans plusieurs wilayas du pays telles qu’Alger, Annaba, Oran mais aussi à l’étranger ».

Le communiqué de la DGSN rappelle aussi que « cette agence fictive » a fait appel à plusieurs « visages influents sur les réseaux sociaux pour promouvoir cette arnaque ».

« Les membres du réseau criminel ont changé plusieurs fois le nom de leur agence fictive pour faire tomber un plus grand nombre de victimes en l’appelant notamment FUTURE GATE, SVIT-OSVITI et INSIDE.COM », précise la même source.

« À cet égard, la Direction générale de la sûreté nationale appelle les autres citoyens victimes de ce réseau criminel à se rendre au siège du Service central de lutte contre la criminalité organisée basé à Alger ou à partir du poste de police le plus proche sur le territoire national, pour déposer une plainte ou témoigner »
.

Pour rappel, une dizaine d’étudiants ont dénoncé en décembre dernier avoir été victimes d’escroquerie de la part d’une agence d’études. Ces étudiants qui ont dépensé « des sommes faramineuses » pour poursuivre leur cursus éducatif à l’étranger avaient affiché ces agences et les influenceurs qui avaient fait leur promotion.

Catégories
Politique

La DGSN annonce l’ouverture d’une enquête après la mort de deux personnes par les tirs d’un policier

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a annoncé ce vendredi l’ouverture d’une enquête après le décès de deux personnes par les tirs d’un policier jeudi soir à Bab El Oued à Alger.

La DGSN a réagi au drame survenue jeudi à 22h ce vendredi matin par le biais d’un communiqué. Selon le bilan officiel, d’autres personnes ont été « légèrement blessées dont une fille ».

D’après le communiqué de la DGSN, le policier a été placé « en garde à vue » sous la supervision du procureur de la République près le tribunal de Bab El Oued. Selon la même source, le policier « s’est présenté par lui même à la Police judiciaire ».

Le drame a créé une panique parmi les habitants de Bab El Oued, poussant les internautes à réagir sur la Toile. La DGSN n’a pas communiqué plus de détails sur le meurtre ni sur les raisons ayant poussé le policier à user de son arme contre des civils.

Quitter la version mobile
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR