Catégories
Economie

En hausse de 34,81% : Le déficit de la balance commerciale se creuse davantage

Le déficit de la balance commerciale de l’Algérie continue de se creuser. Selon les statistiques, rendues publiques aujourd’hui par la direction générale des Douanes (DGD), il s’est établi, en 2019, à 6,11 milliards de dollars, contre un déficit de 4,53 milliards de dollars en 2018, soit une hausse annuelle de 34,81%.

Cela s’explique par la différence importante entre les revenus des exportations algériennes sur l’année précédente et le montant des importations durant la même période. Selon la DGD, les exportations algériennes ont atteint 35,82 milliards de dollars (mds usd) en 2019, contre 41,79 mds usd en 2018, enregistrant une baisse de 14,29%.

Certes, la facture des importations a sensiblement baissé, mais l’économie nationale souffre de sa dépendance des hydrocarbures, dont les prix ont connu une chute sensible. Les importations, explique la même source, ont, pour leur part, totalisé 41,93 mds usd, contre 46,33 mds usd, en baisse de 9,49%.

 En 2019, les exportations ont ainsi assuré la couverture des importations à hauteur de 85,43%, contre 90,22% en 2018. « Les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des exportations algériennes l’année dernière, soit 92,80% du volume global des exportations, en   s’établissant ainsi à 33,24 mds usd, contre 38,87 mds usd, en 2018, enregistrant un recul de 14,48% », note encore la DGD.

Faible volume des exportations hors hydrocarbure

Parallèlement au recul des recettes des hydrocarbures, celles des exportations hors hydrocarbure ne décollent pas. Les revenus en dehors de l’Or noir restent toujours marginaux, avec 2,58 mds usd, ce qui représente 7,20% du volume global des exportations.

Ils ont même régressé de 11,80% par rapport à 2018, où ils étaient de 2,92 milliards de dollars. Les exportations hors hydrocarbures étaient composées des demi-produits,   avec 1,95 md usd contre 2,33 md usd, en baisse de (6,21%), des biens alimentaires avec 407,86 millions usd contre 373,77 millions usd (+9,12%) et des biens d’équipement industriels avec 82,97 millions usd contre 90,1   millions usd (-7,92%).

Pour combler ce déficit, l’Etat continue de puiser dans les réserves de change, dont le volume a aussi fondu. Cette situation augure, en tout cas, des lendemains sombres pour l’économie algérienne. L’on se demande d’ailleurs quelle sera la recette du gouvernement pour éviter un retour rapide à l’endettement extérieur à court terme.

Catégories
Economie

Accroissement du déficit commercial en Algérie de 48%

La balance commerciale de l’Algérie a connu un déficit de 5,75 milliards de dollars durant les onze premiers mois de 2019, contre un déficit de 3,88 milliards de dollars à la même période en 2018, soit une hausse de 48%, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD).

Les exportations algériennes ont atteint près de 32,62 milliards de dollars (mds usd) sur les onze premiers mois 2019, contre 38,12 mds usd à la même période de l’année dernière, soit une baisse de 14,44%, indiquent les statistiques provisoires de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Les importations ont, pour leur part, atteint 38,37 mds usd, contre 42 mds usd, enregistrant également une baisse de 8,66%.

De janvier à novembre derniers, les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 85,01%, contre 90,76% à la même période de l’année précédente.

Les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger durant les onze premiers mois de l’année dernière, soit 92,76% du volume global des exportations, en s’établissant à 30,25 mds usd, contre près de 35,45 mds usd, à la même période 2018, en baisse de 14,65%.

Pour les exportations hors hydrocarbures, elles restent toujours marginales, avec près de 2,36 mds usd, ce qui représente 7,24% du volume global des exportations, contre 2,67 mds usd à la même période en 2018, en baisse de 11,70%, précisent les données de la DEPD.

Les exportations hors hydrocarbures étaient composées des demi-produits, avec 1,78 md usd, contre près de  2,13 mds usd, en baisse de 16,31%, des biens alimentaires avec 380,46 millions usd contre 342,81 millions usd, en hausse de 11%, des biens d’équipement industriels avec 79,07 millions usd contre 84,72 millions usd, en baisse de 6,68%.

Catégories
Economie En continu

Commerce extérieur: déficit de 4,41 mds de dollars durant les sept premiers mois 2019

La balance commerciale de l’Algérie a enregistré un déficit de 4,41 milliards de dollars durant les sept premiers mois de 2019, contre 3,05 milliards de dollars à la même période en 2018, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD).

 

Les exportations algériennes ont atteint 21,64 milliards de dollars (mds usd) durant les sept premiers mois de 2019, contre 23,68 mds usd à la même période de l’année dernière, soit une baisse de -8,59%, indiquent les statistiques provisoires de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Pour les importations, elles ont atteint 26,05 mds usd, contre 26,73 mds usd, enregistrant également une baisse de -2,52%.

De janvier à juillet derniers, les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 83,07%, contre 88,59% à la même période de l’année précédente.

Les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger durant les sept premiers mois de l’année en cours, soit 93,02% du volume global des exportations, en s’établissant à 20,13 mds usd, contre près de 21,99 mds usd à la même période 2018, en baisse de (-8,45%).

Pour les exportations hors hydrocarbures, elles restent toujours marginales, avec 1,51 md usd, ce qui représente 6,98% du volume global des exportations, contre 1,69 md usd à la même période en 2018, en baisse de -10,49%, précisent les données de la DEPD.

Les exportations hors hydrocarbures étaient composées des demi-produits avec 1,13 md usd (contre 1,33 md usd) en baisse de -15,01%, des biens alimentaires avec 238,86 millions usd (contre 224,80 millions usd) en hausse de 6,25%, des biens d’équipement industriels avec 62,53 millions usd (contre 57,14 millions usd) en hausse de 9,43%.

Elles étaient composées aussi des produits bruts avec 59,85 millions usd contre 58,01 millions, en hausse de 3,16%, les biens de consommation non alimentaires, avec 22,52 millions usd, contre 21,92 millions usd, en hausse de 2,74% par rapport à la même période de comparaison, et enfin les biens d’équipements agricoles avec 0,20 millions usd contre 0,09 millions usd en hausse de plus de 120%.

Energie et lubrifiants: chute de plus de 53% des importations

 

Pour ce qui est des importations, cinq groupes de produits sur les sept que contient la structure des importations ont reculé durant les sept premiers mois de l’année en cours et par rapport à la même période de l’année écoulée.

En effet, la facture d’importation du groupe énergie et lubrifiants (carburants) a chuté de 53,01%, en s’établissant à 331,22 millions usd, contre près de 705 millions usd.

Les biens alimentaires, dont les importations se sont chiffrées à 4,873 mds usd contre 5,177 mds usd, enregistrant ainsi une baisse de -5,86%, selon les Douanes.

Même tendance a été enregistrée pour les biens d’équipements agricoles qui ont totalisé 299,10 millions usd, contre 328,72 millions usd (-9,01%),  les biens d’équipements industriels avec 8,73 mds usd contre 9,15 mds usd (-4,55%) et enfin les biens de consommation (non alimentaires ) avec 3,88 mds usd contre 3,90 mds usd (-0,50%).

En revanche, deux  groupes de produits de la structure des importations ont connu des hausses durant la période de comparaison.

En effet, les importations des demi-produits ont totalisé 6,71 mds usd, contre près de 6,34 mds usd (+5,88%) et les produits brut qui ont atteint 1,22 md usd, contre 1,12 md usd (+8,53%).

Catégories
Economie En continu

Commerce extérieur: un déficit de plus de 3 milliards de dollars au 1er semestre 2019

La balance commerciale de l’Algérie a enregistré un déficit de 3,18 milliards de dollars durant le 1er semestre 2019, contre un déficit de 2,84 milliards de dollars à la même période en 2018, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD).

 

Les exportations algériennes ont atteint 18,96 milliards de dollars (mds usd) durant le 1er semestre de l’année en cours, contre 20,29 mds usd à la même période de 2018, soit une baisse de -6,57%, indiquent les statistiques provisoires de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Pour les importations, elles ont atteint 22,14 mds usd, contre 23,14 mds usd, enregistrant également une baisse de -4,30%.

De janvier à juin dernier, les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 86%, contre 88% à la même période de l’année précédente.

Les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger au cours du 1er semestre 2019 (93,10% du volume global des exportations) en s’établissant à 17,65 mds usd, contre 18,84 mds usd à la même période 2018, en baisse de (-6,31%).

Pour les exportations hors hydrocarbures, elles restent toujours marginales, avec près de 1,31 md usd le 1er semestre 2019, ce qui représente 6,90% du volume global des exportations, contre 1,45 md usd à la même période en 2018, en baisse de -10,01%, précisent les données de la DEPD.

Les exportations hors hydrocarbures étaient composées des demi-produits avec 995,12 millions usd (contre 1.129,94 md usd en 2018) en baisse de -11,93%, des biens alimentaires avec 208,02 millions usd (contre 202,33 millions usd) en hausse de 2,81%, des biens d’équipement industriels avec 44,77 millions usd (contre 51 millions usd) en baisse de -12,23%.

Elles étaient composées aussi des produits bruts avec 40,53 millions usd contre 52,36 millions (-22,59%), les biens de consommation non alimentaires, avec 19,10 millions usd, contre 17,42 millions usd, en hausse de +9,62% par rapport à la même période de comparaison, et enfin les biens d’équipements agricoles avec 0,19 millions usd contre 0,09 millions usd en hausse de 110,07%.

Chute de plus de 62% des importations des carburants

 

Pour ce qui est des importations, cinq groupes de produits sur les sept que contient la structure des importations ont reculé durant le six premiers mois de  l’année 2019 et par rapport à la même période de l’année dernière.

En effet, la facture d’importation du groupe énergie et lubrifiants (carburants) a chuté de 62,22%, en s’établissant à 275,51 millions usd, contre 729,32 millions usd.

Les biens alimentaires dont les importations se sont chiffrées à 4,127 mds usd contre 4,613 mds usd, en baisse de -10,52%, selon les Douanes.

Même tendance a été enregistrée par les biens d’équipements agricoles qui ont totalisé 253,06 millions usd, contre 275,41 millions usd (-8,12%),  les biens d’équipements industriels avec 7,41 mds usd contre 7,82 mds usd (-5,24%) et enfin les biens de consommation (non alimentaires ) avec 3,22 mds usd contre 3,30 mds usd (-2,36%).

En revanche, deux  groupes de produits de la structure des importations ont connu des hausses durant la période de comparaison.

En effet, les demi-produits ont totalisé 5,80 mds usd, contre près de 5,42 mds usd (+7,12%) et les produits brut ont atteint 1 04,07 md usd, contre 974,44 millions usd (+7,04%).

 

La France, 1er client, la Chine,1er fournisseur

 

 Concernant les partenaires commerciaux de l’Algérie, durant le 1er semestre 2019, les six premiers clients du pays ont représenté près de 53% des exportations algériennes.

A ce titre, la France, devance l’Italie, est devient le principal client avec 2,660 mds usd soit (14% des exportations algériennes globales), en hausse de 14,98%,  suivie de l’Italie avec 2,501 mds usd (-16,41%), l’Espagne avec 2,259 mds usd (-11,03%), les Etats-Unis avec 1,597 md usd (-17,74%) et la Grande Bretagne avec 1,184 md usd (-16,29%).

En ce qui concerne les principaux fournisseurs de l’Algérie, les cinq premiers ont représenté plus de 50 % durant le 1er semestre 2019.

Les cinq principaux fournisseurs de l’Algérie sont: la Chine qui maintient toujours sa première place avec 4,219 mds usd (plus de 19% des importations globales algériennes), en hausse de 23,14%, suivie de la France avec 2,144 md usd (-5,93%), de l’ Espagne avec 1,678 md usd (-6,76%), de l’Allemagne avec 1,643 md usd (-0,83%) et l’Italie avec 1,577 md usd (-17,42%).

 

Les principaux fournisseurs de l’Algérie durant le 1er semestre 2019

 

Pays                Valeur                     Evolution

             (Millions de dollars)

 

-Chine              4.219                     +23,14%

-France            2.144                      -5,93%

-Espagne          1.678                     -6,76%

-Allemagne       1.643                     -0,83%

-Italie               1.577                    -17,42%

-Turquie           1.255                   +10,17%

-Argentine           861                    -28,07%

-USA                   582                    -38,06%

-Brésil                 579                    -3,61%

-Inde                  494                    -23,83%

-Sud-Corée          456                   -28,53%

-Russie                340                  -38,67%

-Canada               323                  +6,89%

-A-Seoudite          323                   -0,14%

-Pologne              312                  +23,27%

 

Reste du monde (160 pays):           5.353,46

TOTAL  :                                      22.146,95.

 

 

Les principaux clients de l’Algérie durant le 1er semestre de 2019

 

Pays                              Valeur                           Evolution    

                           (Millions de dollars)    

 

-France                         2.660                           +14,98%

-Italie                           2.500                            -16,41%

-Espagne                      2.250                         -11,03%

-USA                            1.590                           -17,74%

-Gde Bretagne               1.180                        -16,29%

-Turquie                        1.120                         +4,24%

-Chine                           1.000                         +36,42%

-Brésil                              755                          -23,52%

-Inde                               748                              +1,10%

-Corée du Sud                  660                           +6,34%

-Tunisie                           602                          +53,92%

-Pays-Bas                        564                           -39,15%

-Portugal                         503                           -3,93%

-Belgique                         465                          -27,68%

-Australie                         304                         +63,75

 

Reste du monde (125 pays)                              2.031

Quitter la version mobile
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR