Culture

Des fouilles archéologiques conduites par des chercheurs algériens et étrangers, à Ain Boucherit formant partie du site Ain Lahnech (Sétif), dont les résultats communiqués jeudi à Alger dans une conférence, ont permis de découvrir "le deuxième site archéologique le plus ancien au monde remontant à 2.4 millions d'années".

L’Algérie, nouveau berceau de l’humanité?

par

Des fouilles archéologiques conduites par des chercheurs algériens et étrangers, à Ain Boucherit formant partie du site Ain Lahnech (Sétif), dont les résultats communiqués jeudi à Alger dans une conférence, ont permis de découvrir « le deuxième site archéologique le plus ancien au monde remontant à 2.4 millions d’années ».