Politique

5 octobre: des activistes condamnés à la prison à Boumerdes

Published

on

Des activistes arrêtés le mardi 5 octobre ont été condamnés à la prison à la wilaya de Boumerdes, selon le Comité Nationale pour la Libération des Détenus (CNLD).

Il s’agit de Sohaib Chaouchi et Aissa Saïd qui ont été condamnés à 5 mois de prison ferme sans mandat de dépôt. Il s’agit aussi de Dahmani Hamza, Saïd Cherifi et Sid Ali Mezri qui ont écopé de 3 mois de prison avec sursis. Un autre activiste arrêté le 5 octobre, à savoir Yassine Belmihoub a lui été relaxé.

Selon leurs avocats, les prévenus ont été jugés pour « incitation à attroupement non armé », en vertu de l’article 100 du code pénal.

Les six prévenus ont été arrêtés le 5 octobre et ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Bordj Menail le 6 octobre après une nuit en garde à vue.

Jugés en comparution immédiate, le procureur a requis 1 an de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 DA à l’encontre des six activistes, précise le CNLD.

Pour rappel, plusieurs activistes ont été interpellés le mardi 5 octobre en marge des différents évènements visant à commémorer la date du 5 octobre 1988 dans plusieurs wilayas. Si la plupart ont été relâchés, d’autres ont été placés en garde à vue, à l’image de l’étudiant Abdenour Ait Saïd, qui n’a toujours pas été présenté devant le procureur général.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile