Suivez-nous

Politique

47e vendredi : Véritable chasse à l’homme à Alger

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

© Interlignes | Arrestation des étudiants lors des manifestations contre le pouvoir et la désignation de Bensalah à la tête de l'Etat

Plusieurs manifestants venus participer au 47e vendredi de mobilisation consécutif contre le pouvoir en place sont interpellés aujourd’hui 10 janvier à Alger.

Alors qu’ils étaient plusieurs dizaines à venir devant les arrêts de bus “Meissonier”, à la rue Didouche Mourad, les protestataires qui ont commencé à scander et brandir les pancartes ont été chassés par la police.

Au début, ils sont juste repoussés vers la rue Victor Hugo pour les éloigner de l’axe Didouche Mourad, mais les policiers déployés en nombre important ont chargé les manifestants vers la rue Hassiba Ben Bouali.

Ces derniers sont restés pacifiques malgré les quelques interpellations qui ont eu lieu.

Plusieurs fourgons cellulaires sont postés un peu partout dans le centre d’Alger, pour éventuellement, interpeller les manifestants qui osent lever leur voix.

“Les mesures d’apaisement commencent à se concrétiser sur le terrain à l’occasion de ce 47e vendredi de mobilisation consécutive”, a crié un manifestant face à un policier qui a tenté d’arracher une pancarte à une manifestante qui s’est évanouie par la suite.

Devant le siège du RCD au 87, Rue Didouche Mourad, un important dispositif est déployé même devant la porte du bureau régional d’Alger.

Politique

Nouvelles nominations à la Présidence de la République

Avatar

Publié

le

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, par décret présidentiel, à des nouvelles nominations à la Présidence de la république.

Ainsi, Boualem Boualem a été nommé nouveau Conseiller auprès du Président de la République, chargé des affaires juridiques et judiciaires conformément au décret présidentielle signé le 20 janvier 2020 et publié au dernier Journal Officiel.

“M. Boualem BOUALEM est nommé conseiller auprès du Président de la République, chargé des affaires juridiques et judiciaires”, est-il écrit au JO.

Par ailleurs, Abdelouahab Boukrouh a été nommé, par décret présidentiel signé le 9 janvier, chargé de mission à la Présidence de la République.

“Par décret présidentiel du 13 Joumada El Oula 1441 correspondant au 9 janvier 2020, M. Abdelouahab Boukrouh est nommé chargé de mission à la Présidence de la République”, lit-on au dernier JO.

Lire la suite

Politique

Abdelmadjid Tebboune s’engage à régler les revendications des retraités de l’armée

Achour Nait Tahar

Publié

le

© DR | Abdelmadjid Tebboune en visite au ministère de la Défense nationale

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a effectué aujourd’hui, mardi 28 janvier, une visite au siège du ministère de la Défense nationale. Chef suprême des Forces armées et ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune a présidé une séance de travail à laquelle ont assisté les principaux responsables de l’Armée.

Dans sa quête de dialogue et d’une sortie de la crise à laquelle fait face le pays depuis bientôt un an, le chef de l’Etat a affirmé que « les revendications des retraités et des blessés de l’armée seront prises en charge pour fermer ce dossier définitivement », dans son discours prononcé à partir des Tagarins.

Véritable casse-tête auquel ont fait face les gouvernements précédents, le cas des retraités de l’Armée n’a pu connaître de solutions concrètes à ses revendications, sociales majoritairement.

Le nouveau locataire d’El-Mouradia, s’est engagé à régler définitivement ce dossier. Est-ce la fin du calvaire de cette frange de la société ?    

Lire la suite

Politique

Le décret de nomination de Saïd Chengriha comme chef d’état-major par intérim, publié au JO

Avatar

Publié

le

© DR | Le général-major Saïd Chengriha nommé en qualité de chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim

Le décret présidentiel signé le 9 janvier portant nomination du général-major Saïd Chengriha au poste de chef d’état-major par intérim de l’Armée nationale populaire (ANP) a été publiée ce mardi au dernier Journal officiel.

“Par décret présidentiel du 13 Joumada El Oula 1441 correspondant au 9 janvier 2020, le Général-major : Saïd Chengriha, commandant des forces terrestres, est chargé d’assurer, à compter du 23 décembre 2019, l’intérim de Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire“, est-il écrit.

Le décret mentionne que “l’intérim n’exclut pas le plein exercice des prérogatives de la fonction de Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire”.

Lire la suite

Tendances