Connect with us

Campus

46e mardi : les étudiants promettent de poursuivre leur mouvement de protestation jusqu’au “changement du système”

Les étudiants et leurs renforts populaires ont répondu massivement présents pour le 46e mardi consécutif contre le système politique en place demeurant de ce fait fidèles à leur revendication principale portée maintenant depuis dix mois du hirak; qu’est le changement radical de la situation politique dans le pays. 

Avatar

Published

on

A Alger-centre, après le traditionnel débat autour de la situation politique dans le pays et les perspectives du mouvement populaire, les jeunes manifestants soutenus comme à l’accoutumée par des universitaires et citoyens de tout bord, ont entamé leur marche depuis la Place des Martyrs en direction de la Grande Poste en entonnant l’hymne national suivi par le mémorable slogan “Djazaïr Horra Dimocratia” (Algérie libre et démocratique).

Tout au long de la marche, les jeune manifestants appuyés par la participation des têtes grisonnantes ont sillonné les principales rues de la Capitales scandant à tue tête les slogans en faveur d’un véritable changement démocratique dans le pays. Les manifestants n’ont pas manqué de faire un clin d’oeil sur le pacifisme qui a empreint le mouvement citoyen depuis 10 mois. “Notre Hirak est pacifique et il le restera, ainsi notre mobilisation”, “le pacifisme en son 11e mois”, peut-on lire sur les pancartes des manifestants.

Dans une ambiance sereine, les protestataires ont fait part de leur détermination à poursuivre leur mouvement jusqu’à l’instauration d’une vraie démocratie” et la réalisation de leurs revendications appelant dans la foulée à la libération de tous les détenus d’opinion.

Le Président Abdelmadjid Tebboune n’a pas échappé aux critiques féroces des manifestants. “Président illégitime nous poursuivrons notre marche”, “Ya hna ya ntouma, maranach habsin” (C’est soit nous, soit vous. Nous ne nous arrêterons pas), “Ma votinach et raïs taâkoum, ma ymettelnach !» (On n’a pas voté et votre Président ne nous représente pas).

Les manifestants n’ont pas manqué de critiquer tout au long de la marche la composante du gouvernement ainsi que le nombre des ministres désignés en brandissant des pancartes sur lesquelles l’on voit clairement un comparatif entre le nombre des ministres dans les autres pays et celui en Algérie.

© DR

🔴 Direct du 46e mardi des etudiants à #Alger

Опубліковано INTERLIGNES Algérie Вівторок, 7 січня 2020 р.

 

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR