Connect with us

Société

29 morts et 653 blessés dans les accidents de la route en une semaine

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Les accidents de la route continuent de faucher les vies humaines

29 personnes ont trouvé la mort et 653 autres ont été blessées dans les accidents de circulation enregistrés durant la période du 22 au 28 mars, indique un bilan hebdomadaire de la protection civile.

Le bilan le plus lourd a été enregistré à M’sila avec 6 morts et 29 blessés survenus dans 21 accidents de la route.

par ailleurs, les équipes de secours de la protection civile ont effectué, durant la même semaine, 579 interventions pour l’extinction de différents incendies, industriel, urbain et autres.

Les accidents de la route continuent de faucher les humaines même au temps du coronavirus où la circulation automobile a diminué du fait des mesures des autorités au fins d’endiguer la propagation de la pandémie.

Société

Après une lourde chute : Enrico Macias s’est cassé le col du fémur

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR | Enrico Macias, hospitalisé après une lourde chute


Le chanteur français, natif de Constantine en Algérie, Enrico Macias, n’a vraiment pas de chance. Après une lutte pénible contre le Covid-19, qu’il a chopé en Mars dernier, l’artiste n’a pas le temps de savourer les premiers moments de déconfinement.


A 81 ans, le chanteur d’origine juive sera alité à nouveau. Il s’est fracturé le col du fémur après une lourde chute tout près de chez lui. La mauvaise nouvelle est donnée, aujourd’hui, par le magazine français, France Dimanche dans son édition sortie aujourd’hui 5 juin.

Selon la revue, après avoir vaincu difficilement le coronavirus, Enrico Macias se retrouve cette fois hospitalisé à cause d’une chute. Il s’est effondré, le 28 mai dernier, après quelques pas à la sortie de son domicile, à Paris.

« A peine après avoir traversé la rue, il s’est effondré sur le trottoir, conscient, mais incapable de se relever. Aussitôt prévenus par son petit-fils Simon, les secours sont intervenus rapidement et l’ont transporté à l’hôpital où, par chance, il a été immédiatement admis aux urgences », rapporte le Magazine.

« Il s’est cassé le col du fémur, une fracture qui nécessite une opération dans les quarante-huit heures suivantes. Placé sous anesthésie générale, Enrico est donc entré au bloc pour y subir cette lourde intervention consistant à remplacer entièrement l’articulation de la hanche par une prothèse », indique la même source.

Il lui faudra, ajoute le magazine, des mois de rééducation et de repos avant de pouvoir remarcher avec aisance. « L’opération s’est bien passée, mais retrouver une complète mobilité et pouvoir remonter sur scène nécessitera de longs mois de rééducation », indique la même source.
Enrico Macias devra ainsi annuler à nouveau d’autres cancers, après avoir renoncé à ceux prévus à Montréal au Canada en raison du coronavirus.

Continue Reading

Société

Coronavirus en Algérie : 104 nouveaux cas d’infection et 9 nouveaux décès

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

104 nouveaux cas confirmés positifs au coronavirus et 9 nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon le bilan de ce vendredi 05 juin.

Ainsi le nombre total de contaminations s’élève à 9935 et celui des décès à 690, précise le porte-parole du comité scientifique, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie en Algérie.

Concernant le nombre de guérisons, 156 nouveaux cas ont été recensés ce qui porte le nombre total des personnes guéries à 6453.

Par ailleurs, le même responsable fait état de 22 patients atteins du coronavirus admis en soins intensifs.

Continue Reading

Société

Météo : Des températures “au-dessus de la normale” prévues durant cet été

Avatar

Published

on

By

Des températures élevées allant globalement de la “normale à au-dessus de la normale” sont prévues durant cet été (juin-juillet-août), en particulier dans les régions côtières, en raison notamment du “déficit pluviométrique” enregistré durant l’hiver et le printemps derniers, selon les prévisions saisonnières de l’Office nationale de météorologie (ONM).

Les températures prévues pour la saison estivale “devraient être globalement supérieures aux normales à l’échelle du trimestre sur le sud de l’Europe ainsi que le sud de la Méditerranée”, a indiqué à l’APS le directeur du Centre climatologique national (CCN), qui relève de l’ONM, Salah Sahabi-Abed.

Il a précisé que “les prévisions consensuelles élaborées dans cette analyse sont issues des résultats des prévisions tournées à Météo Algérie et celles issues de l’ensemble des modèles des centres climatiques des pays de la Méditerranée activant dans le cadre du groupement MEDCOF auquel participe l’Office national de météorologie”.

“D’après les résultats, les modèles de prévisions saisonnières prolongent le scénario des prévisions précédentes de la saison hivernale décembre-janvier-février et printanière mars-avril-mai, qui a prévu avec une unanimité remarquable, des conditions de températures anormalement chaudes sur la Méditerranée et l’Algérie et des cumuls pluviométriques saisonniers en dessous à proche de la normale sur l’ensemble des régions du littoral algérien avec 80% de chance”,
a-t-il observé.

A cet effet, le climat sur le sud de l’Europe et la Méditerranée “devrait en moyenne être plus chaud et plus sec que la normale, sur la saison estivale”, selon ces prévisions.

L’anticyclone des Açores (zone de hautes pressions qui se manifeste au nord de l’océan Atlantique) “devrait être plus développé qu’habituellement en s’étendant sur l’Europe”, a indiqué le directeur du CCN, ajoutant qu’en raison du déficit pluviométrique enregistrée durant les deux précédents trimestres (l’hiver et le printemps), “ces situations anticycloniques prévues de se manifester au-dessus d’un sol sec pourraient augmenter le risque de vagues de chaleur”.

“La vigilance reste donc de mise”, a-t-il prévenu, “puisque les températures estivales sont prévues d’être anormalement chaudes au-dessus de notre région, ce qui pourrait constituer un danger sur le plan de santé et de confort humain, notamment pour les personnes vulnérables et les malades chroniques”.

M.Sahabi a expliqué que “l’anticyclone des Açores est une zone de haute pression qui domine les conditions atmosphériques estivales dans les régions tempérées, à l’instar du nord de l’Afrique et l’Europe, et qui, en se renforçant, engendre des situations météorologiques chaudes et sèches”.

Il a précisé, à cet égard, que “la présence de ce centre d’action anticyclonique s’étendant sur la région méditerranéenne et le Nord de l’Afrique, y compris l’Algérie (notamment les régions côtières) favorisera des conditions atmosphériques stables, persistantes et chaudes”.

“De ce fait, les prévisions donnent des températures normales à au-dessus de la normale sur ces régions à 80% de chance”, a-t-il indiqué, précisant que “la normale indiquée ici est celle relevée entre 1981-2010”, ajoutant que “les prévisions données par le modèle ARPEGE-Climat tourné à MétéoAlgérie confortent les résultats issus de ces centres climatiques de la Méditerranée, en prévoyant des conditions également anormalement chaudes pour la saison d’été”.

Il est à rappeler que la prévision saisonnière informe sur la vigueur de la saison et dessine la tendance globale des paramètres de précipitations et de températures par rapport aux quantités et valeurs normales observées habituellement. La prévision saisonnière a donc pour objectif de déterminer le climat moyen sur la saison à venir à l’échelle d’une région ou d’un pays par exemple.

“Contrairement aux prévisions à courtes échéance (1 à quelques jours), l’information n’est pas chiffrée, mais donnée sous forme de prévisions qualitatives en forme de classes qui renseignent sur les grandes tendances (plus chaud ou plus froid, plus sec ou plus humide que la normale) avec un taux probabiliste”, a indiqué ce spécialiste.  

Il a souligné que “dans certains cas, aucun scénario dominant ne se dégage: faute d’éléments probants de la circulation atmosphérique à grande échelle susceptibles d’influencer le climat des prochains mois, il sera alors impossible de privilégier une hypothèse”, a-t-il fait savoir, ajoutant que “les performances des prévisions saisonnières sont très variables. Elles sont généralement meilleures pour la température que pour les précipitations”.

La situation “Normale” signifie “la condition qui se trouve proche de la moyenne statistique prise comme référence climatologique calculée sur une période représentative ici de 30 années et appelée communément Normale Climatologique”.

“En raison des conditions de températures prévues d’être anormalement élevées, il est fortement recommandé de prendre connaissance des bulletins de prévisions émis quotidiennement par les services de prévisions de Météo Algérie, ainsi que la carte vigilance qui indiquera le niveau requis pour se protéger contre le phénomène de canicule ou de vague de chaleur ou tout autre phénomène dangereux, donné 24h à l’avance et à l’échelle de la wilaya et ce, durant toute la saison estivale”, a-t-il notamment recommandé

Il a indiqué, à ce titre, que les citoyens sont invités à télécharger l’application de l’ONM disponible sur le site www.meteo.dz pour se renseigner en détails sur le temps prévu et les alertes météorologiques lancés à l’occasion des phénomènes météorologiques exceptionnels afin de prendre les précautions nécessaires et suivre les consignes dictées.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR