Suivez-nous

Politique

2 ans de prison ferme requis contre Mohamed Tadjadit et ses co-inculpés

Meriem Nait Lounis

Publié

le

Le procureur près le tribunal de Bab el Oued a requis, ce jeudi, 2 ans de prison ferme et 200.000 DA d’amende à l’encontre des activistes, Mohamed Tadjadit Nourreddine Khimoud et Abdelhak Benrahmani. 

La date de leur procès a été dévoilée le 07 janvier dernier. Les inculpés ont procédé à une grève de la faim à plusieurs reprises dans le but de dénoncer leur détention “arbitraire” et le retard de la programmation de leur procès alors qu’ils sont placés sous mandat de dépôt depuis août dernier.

Suite à leur dernière grève de la faim, qu’ils ont déclarée ouverte le 27 décembre dernier, les trois détenus ont été évacués le 05 janvier à l’hôpital de Mustapha Pacha après la détérioration de leur état de santé. ils ont été transférés à nouveau à la prison de-‘El Herrach la semaine dernière après l’amélioration de leur état.

Il est à noter que le procès des prévenus se tient actuellement au tribunal de Bab El Oued par Skype. Mohamed Tadjadit et ses co-inculpés se trouvent donc à la prison d’El Herrach. Néanmoins, plusieurs membres de leurs familles sont sur place.

Les trois militants sont poursuivis pour “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”, “outrage à corps constitué”, “atteinte à la personne du président”, “atteinte à la sécurité et à l’unité nationale”, et “exposition de la vie d’autrui au danger en incitant à un rassemblement pendant la période du confinement”, ” discours de haine”, ” incitation à la discrimination”, entre autres inculpations.

Pour rappel, la chambre d’accusation près la Cour d’Alger a refusé le 06 janvier courant la demande de remise en liberté provisoire introduite par les avocats des trois détenus.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR